Revue du web – Walmart et l’IoT, Les miroirs intelligents, La logistique booster par la robotique

1657

Walmart et l’IoT réapprovisionnent votre frigo

Walmart a tout simplement décidé de repousser les limites de l’IoT. Le géant américain a conclu un partenariat avec la startup August Home qui développe une solution de porte d’entrée sans clé. Le but du partenariat est de permettre une livraison des courses directement dans le réfrigérateur des consommateurs, grâce à un code unique qui permet au livreur de déverrouiller la porte (en cas de non réponse). Le consommateur peut ensuite surveiller l’interaction du livreur grâce à une caméra connectée. La solution est en ce moment testée dans des maisons dans la région de San Francisco. Le test a pour but de renforcer le spectre du possible en termes de réapprovisionnement automatique. Connecté à un réfrigérateur intelligent, la commande et la livraison pourraient s’effectuer quasiment sans la moindre intervention du consommateur.

Marie Claire mise sur les miroirs intelligents pour transformer l’expérience client en boutique

Le spécialiste de la beauté Marie Claire a annoncé en septembre un nouveau concept de boutiques, en partenariat avec la compagnie de cartes de crédit MasterCard. Au travers d’une boutique éphémère en plein cœur de New York, à Manhattan, la marque compte déployer un certain nombre de technologies pour faire de l’expérience Marie Claire, une expérience réellement multicanale. Parmi ces technologies figure l’IoT, que la marque va intégrer dans son magasin grâce à des fenêtres et des miroirs intelligents. C’est Oak Labs, une startup californienne qui produit les miroirs intelligents. Ces derniers permettent aux clients de vérifier l’état des stocks pour les articles via un tag RFID, de changer l’ambiance de la cabine d’essayage et même de constituer son panier directement sur le miroir pour un passage à la caisse en toute simplicité.

 

Alibaba booste ses performances en logistique grâce à la robotique

Le géant chinois du e-commerce Alibaba a récemment laissé entrevoir les prouesses de ses robots de logistique dans les entrepôts. Au total, ce sont 60 robots autonomes qui donnent lieu à un ballet dans l’immense hangar. Ceux-ci sont le résultat de la volonté d’Alibaba d’intégrer l’IoT dans sa chaîne d’approvisionnement. Ces robots, développés par le chinois Shanghai Quicktron, sont capables d’interagir avec les éléments autour d’eux (murs et humains, notamment) mais aussi entre eux grâce à une communication Machine2Machine, sans intervention humaine. L’implémentation de ces robots a permis un gain de productivité de 200%. Cette démonstration de force d’Alibaba a été doublée par la nouvelle de ce dernier prenant le contrôle de CaiNao, le géant chinois de la logistique, lui-même investisseur dans Shanghai QuickTron.

 

PARTAGER