L’interview du mois :Vincent Gauche, cofondateur de la start-up française Potions

1170
Imprimer

Nous avons interrogé Vincent Gauche, cofondateur de la start-up française Potions, spécialisée en solutions sans cookies pour booster les revenus des e-commerçants. Il nous explique comment le monde va évoluer sans cookies tiers. Potions a été finaliste du Start Me Up Challenge 2021 organisé par la Fevad.

1/ Pouvez-vous décrire Potions ainsi que votre rôle dans la start-up?

Potions booste les revenus des e-commerçants grâce à des solutions cookie-less de personnalisation des parcours de leurs visiteurs.

Nos potions s’installent en quelques clics avec un simple tag, et sont accessibles pour tous les e-commerçants grâce à des abonnements sans frais de setup et sans engagement.

Je suis l’un des trois fondateurs de la société, et je suis VP Operations & Product. Mon rôle est d’améliorer en permanence la qualité de nos produits et de nos processus pour répondre toujours mieux aux besoins de nos clients e-commerçants.

2/ Comment est-ce que cette idée de proposer une solution sans cookies?

Alors que le web et les plateformes numériques tiennent une place de plus en plus importante dans notre quotidien, nous nous sommes fixés depuis toujours pour mission de réconcilier performance économique du web et respect de la vie privée des internautes.

En discutant avec les e-commerçants, nous nous sommes rendu compte qu’ils n’avaient pas à leur disposition d’alternative technologique crédible aux cookies pour construire les parcours sur leur site.

Nous avons construit une technologie, qui s’inspire des principes du EDGE Computing, et qui permet à nos clients de personnaliser les parcours de leurs visiteurs, sans jamais les espionner, c’est-à-dire sans extraire de données les concernant.

En effet, notre tag rend les sites autonomes, en leur conférant le pouvoir de stocker, enrichir, analyser et activer la donnée de navigation directement là où elle est générée, c’est-à-dire dans le navigateur des internautes.

3/ Pensez-vous qu’un monde sans aucun cookie approche?

En ce qui concerne les cookies tiers, ce sera probablement le cas dans 3 à 5 ans au plus tard.

Néanmoins, une partie des données « tierces », aujourd’hui collectées par des cookies tiers, vont simplement être progressivement remplacées par des données « first party » (collectées directement par le site que vous visitez), ou collectées dans des applications mobiles…

Il faut bien comprendre que, pour les cookies comme pour toute technologie ou innovation qui s’immisce dans notre quotidien, ce n’est pas la technologie qui pose problème mais l’utilisation qui pouvait en être faite, et le peu de contrôle que les internautes pouvaient avoir sur leurs données, malgré le consentement que le RGPD impose de recueillir.

Chez Potions, nous ne combattons pas le cookie en tant que tel, nous cherchons à promouvoir des usages et des technologies qui offrent aux internautes un plus grand contrôle sur leurs données, tout en améliorant l’expérience de navigation et l’efficacité du web.

4/ Quels types d’innovations vont naître de cette tendance cookieless?

Concernant les technologies de la data, nous allons assister à une décentralisation progressive des données, et à l’émergence de modèles de Edge computing pour la personnalisation marketing, entraînés sur des données fragmentées ou réellement anonymisées, et déployés directement sur des terminaux ou des navigateurs de plus en plus autonomes (nos potions en sont un exemple).

C’est tant mieux pour la planète, car cela va réduire la taille des bases de données de navigation aujourd’hui utilisées pour tracker les internautes.

Concernant les usages, la navigation sur internet pourrait évoluer vers un modèle de webapp, où chaque site internet se comporte comme une application mobile, et chaque application mobile n’est qu’un raccourci vers un site web. La gestion de l’identité digitale pourra alors se faire avec un stockage des informations côté utilisateur, dans son terminal, et des demandes d’accès à ces informations de la part des sites web, données ou non de manière consciente et éclairée par les internautes.