L’interview des Lauréats : Clémence Demerliac, fondatrice et CEO d’AdAlong

1432
Imprimer

 

Rencontre avec Clémence Demerliac, Fondatrice et CEO AdAlong, la plateforme marketing basée sur l’IA permettant de collecter, d’organiser et de diffuser le contenu généré par les communautés sur les réseaux sociaux.

1/ Pouvez-vous vous présenter ? D’où est venue l’idée de fonder AdAlong ?

J’ai fondé une agence de conseil et production de brand content à San Francisco en 2011. Il était clair que les marques avaient un besoin énorme et croissant en contenu visuel, photo et vidéo, pour alimenter leur stratégie digitale. Or créer du contenu de qualité qui engage et valorise l’image de marque restait très coûteux. Les budgets des marques sur ce poste ne pouvaient pas croître autant que leur besoin.

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, de plus en plus de contenus visuels étaient créés. Les consommateurs, les fans et les employés exprimaient de plus en plus leurs expériences personnelles des marques et leur produit, de manière créative et authentique. Un contenu qui progressivement devenait de plus en plus qualitatif grâce aux progrès technologiques des mobiles et une maîtrise grandissante du storytelling, du cadrage et de l’editing. C’est d’ailleurs ce qui a permis à TikTok d’exploser en quelques années : une audience très jeune qui sait créer du contenu très créatif en quelques minutes.

Forte de ces deux constats et convaincue par la force de la co-création dans sa capacité à innover et à souder les co-créateurs, je me suis dit qu’il fallait créer un pont entre marques et audiences. Des audiences qui créent du contenu visuel, des marques qui ont besoin de contenu visuel.

2/ Pouvez-vous décrire votre service et la valeur que vous apportez à l’écosystème e-commerce ?

Avec l’explosion des réseaux sociaux, les consommateurs sont devenus les nouveaux créateurs de contenus, ils postent des milliers de photos et vidéos chaque mois sur leurs marques préférées. AdAlong permet à chaque marque de transformer cette digitalisation du bouche-à-oreille en levier de croissance.

Notre solution incarne l’avenir du e-commerce en embrassant pleinement le phénomène du social commerce qui capitalise sur les communautés de marques. Elle contribue également à réduire drastiquement l’empreinte carbone des départements marketing en recyclant des photos et vidéos existantes.

E-commerce, réseaux sociaux et CRM convergent : TikTok, Instagram ou encore YouTube Short se transforment en plateformes de vente, alors que des acteurs du e-commerce comme Amazon reprennent les codes du social pour inspirer les consommateurs via des feeds de contenus shoppables.

Aujourd’hui plus de 74 % des millennials et Gen Z s’informent sur les réseaux sociaux dans leurs décisions d‘achat et les communautés répondent à 80 % aux messages personnalisés provenant des marques.

AdAlong permet à ses clients d’adopter ce nouveau paradigme à grande échelle via l’Intelligence Artificielle :

  • Automatisation et personnalisation des relations communautés/marques sur le social
  • Curation et diffusion à grande échelle de contenus créés par les fans sur le social. Des contenus qui engagent et convertissent car ils correspondent aux codes visuels des réseaux sociaux.
  • Transformation de ces contenus provenant du social en photo et vidéo shoppable.

Les clients d’AdAlong transforment leurs communautés et leurs créations en levier de croissance, stimulant ainsi l’acquisition de nouveaux clients, renforçant l’engagement et favorisant la fidélisation.

La création visuelle, photoshoot et vidéo shoot, représente jusqu’à 50 % des émissions carbone des campagnes média. Un tournage vidéo peut émettre plus de 200 tonnes de CO2, le transport représentant plus de 80 % des émissions totales. En recyclant les contenus des consommateurs, nos clients réduisent ainsi drastiquement leur besoin de création visuelle.

3/ Où en est le développement d’AdAlong ? Avec combien de clients travaillez-vous ? Quelles sont vos collaborations les plus importantes ?

Notre produit est disponible sur le marché et nous co-créons avec nos clients des nouvelles features pour répondre au mieux à leurs besoins.

Nous travaillons par exemple avec L’Oréal depuis plus de quatre ans sur plusieurs marques. AdAlong accompagne les marques dans de multiples secteurs d’activité : Mode (Etam), Beauté (L’Oréal), Automobile (Groupe Volvo), Électroménager (Groupe SEB), Tourisme (Ponant), Banque (Floa) et bien plus encore…

Nous avons construit des partenariats avec différents acteurs tech pour nous intégrer aux outils de nos clients : sur la mesure de performance (Contentsquare, AB Tasty), CMS (Salesforce, Shopify), PIM (Lengow), etc.

4/ Que pensez-vous que l’expérience Start Me Up va vous apporter et qu’en retirez-vous jusqu’à présent ?

Il est extrêmement important pour nous d’être finalistes du challenge Start Me Up pour plusieurs raisons :

Tout d’abord, la FEVAD est une organisation reconnue dans le domaine de l’e-commerce, et être sélectionné en tant que finaliste de leur challenge renforce notre crédibilité et notre visibilité auprès d’experts de l’industrie.

Nous espérons également bénéficier des conseils, de l’expertise et des retours d’expérience des juges et des mentors impliqués via leurs connaissances approfondies et leur expérience pratique.

En résumé, être finaliste du challenge Start Me Up représente une opportunité précieuse pour nous en termes de visibilité, de crédibilité, de conseils et de collaborations, pour continuer à développer notre solution et à façonner l’avenir du e-commerce.