Le focus du mois – Allier éco-conception et performance grâce au design de votre site web

599
Imprimer

L’éco-conception d’un site web est une démarche continue qui vise à limiter l’utilisation de ressources par le site à différents niveaux : l’appareil de l’utilisateur, le réseau et le data center. En dehors de la diminution de l’impact environnemental qu’elle permet, l’éco-conception améliore la performance d’un site web, c’est-à-dire sa vitesse de chargement et sa réactivité. Cette performance est importante pour les utilisateurs, car un site web lent peut être frustrant et entraîner un taux de rebond élevé. Elle est également importante pour les entreprises, car un site web performant peut améliorer le référencement naturel, le taux de conversion et la satisfaction des clients. Ainsi, l’enjeu de l’éco-conception d’un site web est double : écologique et compétitif.

Concevoir un site performant, c’est limiter son empreinte carbone. La réciproque est aussi vraie (en cherchant à diminuer l’empreinte carbone de son site, on améliore ses performances). Pourquoi le design joue-t-il un rôle central dans cette équation ?

Le design d’un site permet d’améliorer son empreinte carbone, en lui permettant d’utiliser moins de ressources lors de son utilisation (rapidité de chargement, fluidité du parcours utilisateur) mais également lors de son stockage (poids du site réduit grâce à des images optimisées, des vidéos plus courtes, une typographie plus simple). Une page d’accueil d’un site éco-conçu permettrait de générer près de 13 fois moins de CO2 que celle d’un site classique. Le design d’un site est aussi vecteur d’une amélioration de ses performances. Un site éco-conçu utilisant moins de ressources (polices standard, code optimisé, images et vidéos légères), fonctionne plus rapidement. Un design qui utilise moins d’éléments visuels et de texte est également plus facile à comprendre et à utiliser. Cela permet aux utilisateurs de trouver plus rapidement les informations qu’ils recherchent, ce qui facilite in fine l’acte d’achat.

De nombreuses entreprises optimisent leurs sites web tout en incluant des dimensions écologiques dans leur conception. On retrouve de grands noms tels qu’EDF ou Le Groupe Rocher qui travaillent déjà l’éco-conception de leur site. Sur le site web danois d’EDF, on peut lire : “Nous n’envisageons pas l’éco-conception sous l’angle de la sobriété numérique, synonyme de déclin, mais visons plutôt la notion d’efficacité numérique”. Le groupe agro-industriel international Avril, spécialisé dans l’alimentation humaine et animale, l’énergie et la chimie durable, a retravaillé le design de son site web pour réduire sa consommation d’énergie de 30%. Le site propose également un mode « faible consommation » qui permet de consulter un site encore plus léger, avec un impact environnemental encore plus faible.