Édito – LES NOUVELLES SOLUTIONS DE PAIEMENTS BIOMÉTRIQUES COMPATIBLES DSP2

410
Imprimer

Le 14 septembre 2019 sont entrées en application les nouvelles règles liées à l’authentification forte (RTS) issues de la seconde Directive sur les Services de Paiement. Conçues notamment pour réduire le niveau de fraude observé dans le e-commerce, ces règles précisent les principes de la DSP2 qui prévoit la systématisation de l’authentification forte ainsi que la responsabilité centrale des émetteurs dans leur application.

Cependant, la complexité technique et opérationnelle de mise en œuvre de ces nouvelles règles a conduit l’Autorité Bancaire Européenne à reconnaitre la nécessité d’un déploiement progressif sous le contrôle des Autorités nationales compétentes (en France la Banque de France et l’OSMP). (voir l’article).

Le plan de transition, élaboré par la Banque de France en concertation avec l’ensemble des parties prenantes, dont la Fevad, prévoit donc une mise en place progressive des deux grands volets de cette migration :

  • la mise en place des systèmes monétiques qui prendront en compte toutes les caractéristiques prévues par les textes : périmètre d’application en premier lieu mais aussi gestion des exemptions prévues par les RTS (3DS1 vers 3DS 2.1, puis 2.2).
  • la mise en place et la diffusion par les banques aux consommateurs de nouveaux moyens d’authentification conformes à la DSP2 en lieu et place du SMS OTP.

La biométrie sera très probablement au cœur des solutions proposées par les banques pour ce second volet : validation par empreinte digitale, par reconnaissance faciale ou encore reconnaissance de l’arborescence veineuse… Les scènes futuristes tirées des films de science fiction sont en passe de devenir une réalité !

Nous vous proposons dans cette Newsletter de découvrir trois startups qui apportent de nouvelles solutions de contrôle pour les paiements en ligne grâce à des technologies biométriques : Fingopay, Biocatch et Megvii.

Dans l’interview du mois, Joao Martins – CTO chez Yapily – nous explique comment son entreprise permet une intégration fluide des nouveaux moyens de paiements en ligne et en quoi l’Open Banking représente une belle opportunité d’innovation pour les consommateurs.

Enfin, dans le focus de la semaine, direction l’Asie qui fait figure de proue sur les questions de paiements biométriques.

Bonne lecture !

Lire la News Innovation du LAB Fevad n°45 de novembre 2019

PARTAGER