EDITO | Cybercriminalité en hausse : quelles tendances pour 2022?

1178
Imprimer

Avec la digitalisation accélérée suite à la pandémie, de plus en plus de transactions réalisées en ligne combinées à une fragilisation de la population, les cybercriminels y ont naturellement vu des opportunités.

Selon Sophos, 44 % des détaillants du monde entier ont été touchés par un ransomware l’année dernière. Cela a entraîné une augmentation des dépenses des RSSI en solutions de cybersécurité pour se protéger des cyberattaques et assurer la sécurité des informations de leurs clients, ainsi qu’éviter la mauvaise publicité, les amendes des agences gouvernementales et la chute du cours des actions qui vont souvent de pair.

Afin de comprendre le paysage des cybermenaces aujourd’hui et les solutions existantes, nous avons réalisé une interview avec le responsable de la recherche sur les menaces et la détection chez SEKOIA.

Dans cette édition, nous évoquons le rôle des crypto-monnaies dans cet écosystème, et pourquoi elles sont en première ligne dans la guerre contre les cyberattaques.

Nous examinons également comment l’intelligence artificielle aide à atténuer les cybermenaces. Elle s’est avérée efficace pour atténuer des attaques qui étaient auparavant jugées désastreuses. Nous verrons que la plupart des startups en cybersécurité utilisent l’IA pour protéger leurs clients contre différents types d’attaques.

Bonne lecture !

Lire la News Innovation du LAB Fevad n°64 de décembre 2021