Ecommerce Europe a lancé son manifeste pour les élections européennes de 2024

197
Imprimer

Le 17 janvier, ECommerce Europe a publié son Manifeste pour les prochaines élections européennes de juin 2024, présentant sa vision de l’avenir du commerce et soulignant que, dans les cinq prochaines années, le secteur de l’e-commerce pourrait constituer un atout essentiel au service d’une économie plus juste et plus compétitive, durable et numérique. ECommerce Europe propose à l’UE une voie à suivre pour libérer le potentiel de l’économie européenne et du secteur du commerce électronique.

À l’heure où les élections européennes se profilent, l’Union européenne est à un moment charnière de son histoire. Alors que l’Europe n’a jamais été aussi présente dans la vie quotidienne de ses citoyens, les équilibres politiques qui ont prévalu depuis son fondement pourraient être chamboulés. En même temps, les cinq prochaines années auront un impact décisif sur notre capacité à passer à une économie plus circulaire, plus numérique, plus inclusive, afin de créer un secteur compétitif au niveau mondial.

Dans toute l’Europe, le commerce électronique est un mouvement de fond qui touche tous les secteurs de l’économie et de notre vie quotidienne. Si 66% des internautes ont effectué un acte d’achat en ligne en 2018, ils sont 75% à l’avoir fait en 2022. De la même façon, le poids du secteur dans l’économie européenne a continué de croitre, passant de 573 à 628 milliards d’euros entre 2022 et 2023.

La FEVAD et ECommerce Europe sont convaincues que le secteur européen du commerce en ligne joue un rôle clé dans le développement et la résilience de notre économie. Une économie résiliente repose sur sa compétitivité, sa capacité à encourager l’innovation et à s’adapter rapidement à un monde en constante évolution.

Au cours des cinq dernières années, le commerce en ligne a largement montré sa capacité à servir les objectifs du marché unique. Qu’il s’agisse de permettre aux entreprises européennes de passer au numérique ou de se développer au-delà des frontières, en évitant des perturbations irréversibles pour les entreprises et les consommateurs lors de la crise du COVID-19, le secteur du commerce en ligne a contribué à la résilience globale de l’UE.

Des principes directeurs pour libérer le plein potentiel du commerce en ligne

À l’aune des élections européennes, comment faire en sorte que le secteur du commerce en ligne continue d’être la force motrice dont nous avons besoin pour atteindre les objectifs de l’UE ?

Dans son manifeste pour les élections européennes, ECommerce Europe expose la voie à suivre pour que l’Union européenne libère le plein potentiel de l’économie européenne et du secteur du commerce en ligne. Cette voie repose sur 7 principes directeurs qui doivent guider le législateur européen dans l’élaboration des futures politiques publiques :

  • Préserver la neutralité des canaux et la capacité des entreprises à croître et à être compétitives.
  • Garantir le plus haut niveau d’harmonisation dans l’UE.
  • Défendre des conditions de concurrence équitables pour toutes les entreprises.
  • Penser d’abord à l’application de la législation en vigueur avant de penser à l’élaboration de nouvelles règles.
  • Penser d’abord aux petites entreprises, afin de soutenir les 90 % d’entreprises qui constituent notre économie.
  • Comprendre les réalités des entreprises pour concevoir des règles qu’elles puissent respecter.
  • Respecter les principes du « mieux légiférer » et assurer la cohérence entre les législations