Bilan du e-commerce au 2ème trimestre : Un chiffre d’affaires de 32,4 milliards d’euros en hausse de 25% grâce au redémarrage des services

2440
Imprimer

                                                                            Paris, le 28 septembre 2021

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bilan du e-commerce au 2ème trimestre : Un chiffre d’affaires de 32,4 milliards d’euros en hausse de 25% grâce au redémarrage des services

Selon l’étude publiée aujourd’hui par la Fevad en ouverture du salon Paris Retail Week (du 28 au 30 septembre – Porte de Versailles), les ventes sur internet ont progressé de 24,9% au 2ème trimestre 2021. Cette étude a été réalisée avec le concours d’un panel de sites marchands leaders dans leur secteur et des principales sociétés prestataires de paiement.

> Chiffre d’affaires du e-commerce au 2ème trimestre : 32,4 milliards d’euros, en hausse de 24,9%.

> Progression de 45% des services avec une hausse de 146% pour le secteur des voyages / loisirs

> Accélération de 16% de l’indicateur de création de nouveaux sites, soit 27 000 nouveaux sites sur un an, ou un nouveau site marchand toutes les 20 minutes.

> Montant moyen des transactions demeure stable : 63 euros

> Les produits techniques/électroménager et beauté/santé se rapprochent des niveaux records de vente enregistrés lors du 1er confinement en hausse respectivement de 47% et 91% par rapport au deuxième trimestre 2019.

Le rebond des ventes de services et le retour à l’équilibre produits / services

Le marché global du e-commerce (vente de produits et services) a connu un 2ème trimestre dynamique avec une progression de 24,9%. Ce chiffre est toutefois à relativiser en raison d’un effet de base favorable avec un second trimestre 2020 à +5,3% très impacté par la chute brutale des services. Ces derniers bénéficient d’un net rebond au second trimestre 2021, avec une progression de +45% tirée par la reprise des ventes dans le secteur des voyages / loisirs qui repartent à la hausse (+146%) dès le mois d’avril sous l’effet de l’accélération de la campagne de vaccination. La vente de produits a poursuivi également sa croissance avec +10% en raison du 3ème confinement (3 avril-19 mai) et de l’arrivée de nombreux nouveaux sites marchands.

Ainsi, sur l’ensemble du 2ème trimestre, le chiffre d’affaires du e-commerce tous produits et services confondus a atteint 32,4 milliards d’euros. Le montant moyen d’une transaction (63 euros) reste très proche du montant du 2ème trimestre 2020 (64 euros). Au second trimestre, la répartition du chiffre d’affaires du secteur du e-commerce est à nouveau 50% produits / 50% services.

Avec la reprise des ventes de voyages / loisirs, le montant moyen dépensé par acheteur connait un rebond à 890 euros (+12%) produits et services confondus pour un nombre total de 518 millions de transactions enregistrées au cours du deuxième trimestre 2021 (+27%).   

Par ailleurs, l’indicateur trimestriel de création de nouveaux sites connait une accélération importante : +16%, ce qui représente un solde net de 27 000 nouveaux sites sur un an, soit l’équivalent d’un nouveau site marchand toutes les 20 minutes.

L’important recours aux sites des commerces physiques à l’occasion du 3ème confinement  

Alors que le pays est confiné pour la 3ème fois du 3 avril au 19 mai et que la plupart des magasins sont à nouveau fermés, les ventes de produits grand public du panel iCE 100 (mesure de la croissance sur un échantillon constant d’une centaine de sites parmi les sites leaders) retrouvent quasiment le niveau record atteint lors du 1er confinement du 2ème trimestre 2020 (-1,7% vs T2 2020 soit +44% vs T2 2019).

Si les ventes hors produits de grande consommation (PGC) se maintiennent au niveau de l’an dernier (+2%) au 2ème trimestre 2021 vs 2020 (+46% vs T2 2019), les ventes de mobilier/décoration continuent d’accélérer avec +35% (+140% au mois d’avril). Les produits techniques/électroménager et beauté/santé se rapprochent des niveaux records de vente enregistrés lors du 1er confinement en hausse respectivement de 47% et 91% par rapport au deuxième trimestre 2019.

Au cours du trimestre, les ventes internet des commerces physiques ont dépassé leur niveau record de l’an dernier notamment grâce à un mois d’avril au cours duquel la croissance s’est à nouveau accélérée avec un historique 2020 déjà haut (+35% vs avril 2020 soit +141% vs avril 2019), sous l’effet du 3ème confinement. Au global sur le 2ème trimestre 2021, le chiffre d’affaires e-commerce des enseignes magasins a augmenté de 8% vs T2 2020 soit un chiffre d’affaires double de celui du 2ème trimestre 2019.

Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 qui avaient reculé de 9,6% au 2ème trimestre 2020 en raison des fermetures et des chutes d’activité des entreprises se rattrapent avec +39,6%.

Les ventes de Voyages/Tourisme enregistrent une nette reprise à partir du mois d’avril 2021 portée par la mise au point des vaccins progressivement disponibles en France au cours du trimestre avec une progression de 197% par rapport au 2ème trimestre 2020. Le niveau des ventes est cependant encore en retrait par rapport à 2019 (-26%).

La reprise des ventes de Voyages/Loisirs booste également les ventes sur mobile

Les ventes réalisées pour le compte de tiers (sur les places de marché) ont connu la même dynamique que les ventes en propre des sites. Elles atteignent leur pic en avril au moment du confinement dépassant leur pic d’avril 2020. Puis, avec la réouverture des magasins, elles décélèrent et retrouvent presque leur niveau post 1er confinement.

Avec la reprise des ventes de Voyages / Loisirs sur le 2d trimestre, les ventes sur mobile de l’iCM, qui cumulent ventes de produits et ventes de voyages, ont accéléré : +40% vs le 2d trimestre 2020 soit +40% par rapport au même trimestre de 2019. Les ventes de produits sur mobile, déjà en forte augmentation lors du 1er confinement (+36% au T2 2020) ont progressé à nouveau de 11% soit +52% vs T2 2019.

Accéder à l’étude (réservé aux adhérents) :

Désolé ce contenu est reservé aux adhérents

Si vous êtes adhérent vous pouvez y accéder simplement en vous connectant à votre compte MyFEVAD. Si vous n'êtes pas adhérent et que vous souhaitez obtenir des informations sur l'adhésion à la FEVAD, n'hésitez à nous contacter contact@fevad.com.

Méthodologie :

Les données collectées par la Fevad auprès des sites marchands correspondent aux définitions suivantes : 

Indice commerce électronique (iCE 100) : Chiffre d’affaires réalisé en propre par les sites du Panel iCE 100 sur l’internet fixe et mobile. Les sites qui éditent une market place ne comptent pas le volume d’affaires réalisé sur market place, ni les commissions générées. Uniquement les commandes livrées en France. Tous les lieux de livraison sont retenus (y compris retraits en magasin). Il s’agit du chiffre d’affaires commandé (on considère la date de prise de commande et pas la date de livraison). Annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, TTC pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

Indice place de marché : Volume d’affaires réalisé par les sites hébergés sur les places de marché du panel iCE100.

Indice commerce mobile (iCM) : Chiffre d’affaires réalisé en propre sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d’applications).

Composition du Panel iCE 100 : Plus de 100 sites : produits grand public (100 sites), e-tourisme (15 sites) et ventes aux professionnels (20 sites).

Composition du Panel PSP : 9 plateformes sécurisées de paiement : Adyen, Dalenys, Ingenico a worldline brand, Monetico Paiement, Monext, Paypal, PayZen, Verifone, Worldline.

Estimation du marché global : Le calcul de l’estimation du marché global est réalisé à partir des données recueillies auprès des sites du panel iCE 100, de la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel iCE 100) communiqués par les prestataires participant au panel PSP et d’une estimation des paiements hors ligne (enquête Fevad auprès des marchands de l’iCE 100).

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance fédère aujourd’hui plus de 750 entreprises. Elle est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d’agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France. Pour en savoir plus : www.fevad.com / Suivez-nous sur twitter : @FevadActu et sur LinkedIn.

Contact Presse : Nathalie Laîné – Responsable Communication