Présidentielle 2022 : La Fevad présente 15 propositions pour un commerce digitalisé, performant et plus responsable au service de l’économie, de l’emploi et des Français

2130
Imprimer

Paris, le 24 Février 2022

COMMUNIQUE DE PRESSE

Présidentielle 2022 : La Fevad présente 15 propositions pour un commerce digitalisé, performant et plus responsable au service de l’économie, de l’emploi et des Français

La Fevad, fédération des entreprises de e-commerce, a remis à l’attention des candidats à l’élection présidentielle ses propositions en faveur d’un commerce digitalisé, plus performant et plus responsable.

Avec une croissance de 15% au cours de l’année 2021 et un chiffre d’affaires proche des 130 milliards d’euros, l’importance du commerce en ligne dans le dynamisme économique national n’est plus à prouver. Le e-commerce représente un profond mouvement de fond qui traverse l’économie et la société françaises dans son ensemble, impliquant de nombreuses autres activités, de la logistique à la distribution. Le e-commerce a su montrer sa pleine utilité pendant la crise sanitaire, il offre des atouts indéniables pour tous les commerçants, notamment les PME / TPE.  

Afin d’accompagner les décideurs publics vers une politique globale du commerce, la Fevad for­mule 15 propositions majeures, pour répondre aux grands enjeux du e-commerce en France dans un contexte économique et social renouvelé. Ces propositions s’articulent autour de 5 axes majeurs :

  • EQUITE – Construire un cadre réglementaire adapté pour accompagner le développement de l’activité en France
    • Stabiliser le cadre réglementaire national aligné sur la législation européenne
    • Garantir une application équitable des règles aux acteurs opérant sur le marché européen, quel que soit leur pays d’établissement
    • Opérer un choc de simplification des règles dans le cadre des futures législations
  • COMPETITIVITE – Maintenir et développer la compétitivité de notre écosystème
    • Mettre en place un dispositif de suramortissement fiscal pour tous les investissements en matière de transformation digitale réalisés par les entreprises de commerce, ou étendre le périmètre du Crédit Impôt Recherche
    • Créer une délégation interministérielle « commerce » ou décliner le dispositif des comités stratégiques de filière pour le commerce
    • Mettre fin aux droits terminaux postaux préférentiels pour les livraisons en provenance de Chine au sein de l’Union Postale Universelle
  • RSE – Accompagner et soutenir les entreprises pour un e-commerce durable et responsable
    • Encourager la consommation de produits issus de l’économie circulaire
    • Accompagner la filière Transports / Livraisons dans sa transition environnementale
    • Réduire l’empreinte environnementale des entrepôts e-commerce 
  • EMPLOI – Accompagner la transformation des compétences, favoriser l’emploi dans nos territoires
    • Favoriser l’acculturation ou la conversion des salariés par la création et le renforcement de programmes de formation continue spécifiques
    • Intégrer le numérique dans les programmes de l’Éducation nationale dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité notamment pour former les jeunes aux métiers qui font face à une pénurie de talents
    • Promouvoir les métiers d’une filière pourvoyeuse d’emplois qualifiés et pérennes, notamment les métiers en tension
  • DIGITALISATION DU COMMERCE – Agir en faveur de la digitalisation de tous les acteurs du commerce français, en premier lieu les commerces de proximité, les TPE-PME
    • Poursuivre et intensifier l’accompagnement financier à la transition numérique des commerces de proximité en prolongeant l’opération « chèque d’aide à la transformation numérique » et/ou en instaurant un crédit d’impôt à la numérisation des TPE-PME
    • Mettre en place une instance dédiée pour renforcer la coordination de la politique de digitalisation des entreprises en charge des missions de diagnostic, financement, accompagnement et la réalisation d’indicateurs de performance
    • Accompagner les collectivités dans le déploiement de solutions locales d’aide à la transformation digitale et la mise à disposition des différentes solutions existantes ayant pour finalité la promotion des circuits courts et du commerce de proximité, notamment via la Banque des Territoires

Ces propositions sont le fruit d’un travail de fond des entreprises de la Fevad, ensemble de professionnels responsables et engagés, pour participer pleinement au débat collectif pour l’avenir du commerce au service de l’économie, de l’emploi et des Français.

Téléchargez les 15 propositions de la Fevad

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance fédère aujourd’hui plus de 750 entreprises. Elle est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d’agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France. Pour en savoir plus : www.fevad.com / Suivez-nous sur twitter : @FevadActu et sur LinkedIn.

Contact Presse : Nathalie Laîné – Responsable Communication – 01 42 56 38 86 nlaine@fevad.com