Bilan du e-commerce au 2e trimestre : Le e-commerce maintient une dynamique positive avec des disparités entre secteurs

2293
Imprimer

Paris, le 20 septembre 2022

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bilan du e-commerce au 2ème trimestre : Le e-commerce maintient une dynamique positive avec des disparités entre secteurs

 

Les chiffres clés du 2e trimestre 2022

      • Le secteur du e-commerce (produits et services) a progressé de 10 % en un an et a atteint 35,7 milliards d’euros au 2e trimestre 2022
      • Le e-tourisme poursuit sa remontée avec une croissance de +68% par rapport au deuxième trimestre 2021
      • Les ventes de produits baissent de -17 % après le pic de ventes observé l’an dernier lors du 3ème confinement
      • Le panier moyen est en progression et s’élève à 67 euros (+ 7,2 % sur un an)
      • 14 000 sites marchands ont été créés en un an

Forte reprise des ventes Transport / Tourisme / Loisirs et effets de base sur les ventes de produits /strong>

Avec une progression de 10 % au 2nd trimestre, le marché global du e-commerce, ventes de produits et services confondues, conserve une bonne santé bien qu’il soit affecté, comme tous les secteurs, par les conséquences de l’inflation et de la crise énergétique. Le e-commerce enregistre 35,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+ 3,3 Md € en un an), porté notamment par la forte reprise des ventes de Transport / Tourisme / Loisirs.  

Les ventes de produits décélèrent après le boom observé pendant les confinements successifs. Ce retour à la normale entraîne de facto un effet de base défavorable lié à une plus grande concurrence avec les commerces « physiques ». Le niveau des ventes de produits demeure toutefois plus élevé qu’avant la crise Covid (+ 33 % sur le secteur par rapport à 2019), signe que le e-commerce profite d’une réelle dynamique, structurelle et observable sur le long terme.

 Les ventes de Voyages et Tourisme poursuivent leur essor, portées par l’envie des Français de voyager dans un contexte de décrue épidémique. Leurs ventes ont progressé de près de 68% au dernier trimestre après une croissance +135% observée au 1er trimestre.

Le nombre de transactions continue d’augmenter (+ 2,7 %), ce qui confirme l’attrait des utilisateurs pour le commerce en ligne. Le montant des transactions est lui aussi en hausse, avec un panier moyen de 67 euros (+ 7,2 %). Cette évolution est notamment constatée dans les secteurs du transport, du tourisme / loisirs et de l’eau, gaz, électricité, téléphone et TV.  

La vente en ligne confirme son caractère indispensable pour de nombreuses enseignes : 14 000 nouveaux sites marchands ont vu le jour en un an, soit une augmentation de 7 %, malgré une croissance plus modérée que l’an dernier (+ 16 %) lors du 3e confinement.

Les sites leaders confirment les tendances du marché

La Fevad collecte le chiffre d’affaires d’une centaine de sites leaders dans leur secteur. Le panel iCE 100 mesure ainsi la croissance d’un échantillon constant représentant près de 25 % du marché. Les faits marquants pour les sites leaders confirment ainsi les tendances du marché.

La diminution des ventes de produits s’y observe également, avec une baisse de 16,4 %. Toutes les catégories sont concernées (Habillement, Meuble / Décoration, Produits Techniques, Beauté) après de fortes progressions sur les deux dernières années. Outre un effet de base important, l’inflation, la crise énergétique, l’urgence climatique, ainsi que les changements de modes de consommation, comme le recours aux produits de seconde main, contribuent aussi à ces évolutions.

Au cours du trimestre, les enseignes magasins, qui l’an dernier à la même époque avaient vu leurs ventes en ligne dopées sous les effets du 3ème confinement, enregistrent un recul de 32%. Toutefois, leurs ventes se situent désormais 36% au-dessus de celles avant la crise Covid, ce qui montre que celle-ci a véritablement accéléré la transformation numérique du commerce physique.

Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 maintiennent leur dynamique (+ 12,6 %).

Les sites e-tourisme du panel confirment également les très bonnes performances de ce secteur. Alors que le 2e trimestre 2021 marquait déjà une croissance de + 197 %, elles enregistrent une nouvelle reprise (+ 70 %). Les ventes dépassent ainsi de 25 % le niveau du 2e trimestre 2019.

La reprise des ventes de Voyages / Loisirs booste également les ventes sur mobile

Les ventes réalisées pour le compte de tiers (sur les places de marché) sont en recul de 11 % sur un an, avec là encore un effet de base mais leur niveau reste supérieur (+ 29 %) au même trimestre de 2019.

Malgré le recul des ventes de produits, les ventes sur mobile de l’iCM, qui cumulent ventes de produits et ventes de voyages, ont progressé de 8 % en un an et de + 41 % par rapport au même trimestre de 2019 grâce à la reprise des ventes de Voyages / Loisirs.

Accéder à l’étude (réservé aux adhérents) :

Désolé ce contenu est reservé aux adhérents

Si vous êtes adhérent vous pouvez y accéder simplement en vous connectant à votre compte MyFEVAD. Si vous n'êtes pas adhérent et que vous souhaitez obtenir des informations sur l'adhésion à la FEVAD, n'hésitez à nous contacter contact@fevad.com.

Méthodologie :

Dans le cadre de la publication de son baromètre trimestriel, La Fevad présente aujourd’hui les résultats des ventes sur internet pour le 1er trimestre 2022. Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies directement auprès d’un panel de sites leaders et sur le montant agrégé des transactions enregistrées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de près de 200 000 sites e-commerce.

Les données collectées par la Fevad auprès des sites marchands correspondent aux définitions suivantes :

Indice commerce électronique (iCE 100) : Chiffre d’affaires réalisé en direct par les entreprises du Panel iCE 100 sur l’internet fixe et mobile. Les sites qui éditent une marketplace ne comptent pas le volume d’affaires réalisé sur market place, ni les commissions générées. Uniquement les commandes livrées en France. Tous les lieux de livraison sont retenus (y compris retraits en magasin). Il s’agit du chiffre d’affaires commandé (on considère la date de prise de commande et pas la date de livraison). Annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, TTC pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

Indice place de marché (iPM) : Les sites qui éditent une marketplace déclarent les ventes réalisées sur la market place par les vendeurs utilisateurs.

Indice commerce mobile (iCM) : Chiffre d’affaires réalisé en direct par l’entreprise sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d’applications).

Composition du Panel iCE 100 : Plus de 100 sites : produits grand public (100 sites), e-tourisme (15 sites) et ventes aux professionnels (20 sites).

Composition du Panel PSP : 9 plateformes sécurisées de paiement : Adyen – Dalenys – Monetico Paiement – Monext – Paypal – PayZen – Verifone – Worldline.

Estimation du marché global : Le calcul de l’estimation du marché global est réalisé à partir des données recueillies auprès des sites du panel iCE 100, de la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel iCE 100) communiqués par les prestataires participant au panel PSP et d’une estimation des paiements hors ligne (enquête Fevad auprès des marchands de l’iCE 100).

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance fédère aujourd’hui plus de 750 entreprises. Elle est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d’agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France.

Pour en savoir plus : www.fevad.com / suivez-nous sur twitter : @FevadActu <a href= »https://www.linkedin.com/company/fevad/ »