L’interview du mois : Grégory Tall, API Ecosystem Manager chez Octopia

570
Imprimer

Grégory Tall a intégré la marketplace de Cdiscount, leader français du e-commerce, il y a 10 ans en tant qu’API Ecosystem Manager. Sa mission est de créer un lien technique et humain entre les partenaires qui accompagnent les marchands, et la marketplace, et de développer et structurer l’offre d’API afin d’améliorer l’expérience utilisateur, développer l’écosystème et favoriser l’innovation. Avec son équipe, il travaille à la mise en place d’outils et à l’adoption de méthodologie en interne mais également à développer une relation de confiance avec ces partenaires en les accompagnant techniquement et en les intégrant dans les différentes phases de conception.

1/ Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, ainsi que votre rôle ?

J’ai intégré la marketplace de Cdiscount il y a 10 ans au tout début de l’aventure de Marketplace avec pour objectif d’onboarder techniquement les partenaires qui rentraient en contact avec Cdiscount. Je suis donc rentré naturellement en contact avec des dizaines solutions techniques et marchands et j’ai pu ainsi perfectionner ma connaissance de cet écosystème riche. En interne, notre équipe a également un rôle de représentant de ces partenaires pour pousser les besoins / demandes de notre écosystème.

Cdiscount est aujourd’hui le leader français du e-commerce, et regroupe plus de 14 000 vendeurs de plus de 70 pays qui composent une part essentielle de notre écosystème. L’autre part est composée de partenaires, experts du e-commerce, qui accompagnent les marchands dans leur gestion multicanal à différents niveaux de leur activité  : gestion de catalogues, logistique, pricing, Gestion de la Relation Client… .

Notre mission est de construire une offre d’API permettant à nos vendeurs d’optimiser leur activité et de bénéficier de l’expertise de ces partenaires afin qu’ils puissent pleinement exprimer leur potentiel commercial.

Cela implique de maintenir une veille technologique et fonctionnelle sur le secteur, d’inclure nos partenaires dans les phases de conception, et de recueillir un maximum de feedbacks et de métriques dans une démarche d’amélioration continue.

2/ Pouvez-vous nous en dire plus sur Octopia, la filiale lancée par CDiscount ? Comment et pourquoi Cdiscount a lancé cette marketplace ? Quel est son stade de développement ?

Depuis 2011, Cdiscount a développé une marketplace de premier plan en Europe avec un savoir-faire e-commerce éprouvé, un portefeuille de vendeurs marketplace unique, ainsi qu’une expertise technologique et logistique de pointe. Pour répondre aux enjeux d’accélération du e-commerce européen, Cdiscount a lancé le 1er avril dernier une activité dédiée pour proposer ces atouts uniques sur le marché.

Concrètement, Cdiscount propose aux distributeurs physiques et aux pure players, en France et à l’international :

  • La création de leur marketplace grâce à sa plateforme technologique et son expertise en IA ;
  • L’accès à son catalogue de 100 millions de produits proposés par plus de 14 000 vendeurs français et internationaux qualifiés ;
  • Une logistique de pointe avec notamment sa solution de fulfillment, déjà utilisée par plus de 2 700 vendeurs français et internationaux ;
  • Un accompagnement au quotidien pour optimiser l’activité de leur marketplace (recrutement de nouveaux vendeurs, supervision de la qualité…).

Cette solution est inédite sur le marché et s’adresse à tous les acteurs du commerce avec des solutions adaptées à leur activité, à leurs ambitions de développement et à leur maturité digitale pour leur permettre de changer d’échelle. Depuis son lancement, Octopia regroupe déjà + de 500 sites connectés qui utilisent nos solutions pour accélérer leur e-commerce.

3/ Comment Cdiscount et Octopia s’appuient-ils sur les APIs, et comment ça a évolué ?

Les API ont toujours été au cœur de notre système, comme des composants techniques mais également comme des leviers de croissance et d’innovation incontournables. Cela a évolué car nous avons déployé beaucoup d’énergie dans l’épanouissement de cet écosystème.

Dans une logique de plateforme omnicanal, les API réduisent les frictions dans la mise en relation des clients finaux avec les commerces qu’ils soient physiques ou en ligne.

Cette flexibilité nous a permis d’être réactifs dans un contexte de crise et de pouvoir mettre notre plateforme technologique au service du plus grand nombre notamment les petits commerçants durant les confinements. Nous avons activement intégré nos utilisateurs, clients et partenaires dans une démarche active d’amélioration continue afin de définir les nouveaux standards du marché et d’anticiper les nouveaux modèles de consommation.

D’une manière générale, l’expérience développeur est au cœur de nos préoccupations afin d’optimiser les délais d’onboarding et les coûts de développement pour nos partenaires. Nous avons conçu un socle technique en mesure de gérer l’augmentation exponentielle du volume de données et permettre à nos vendeurs, à nos partenaires et aux marketplaces qui auront choisi notre solution d’offrir aux clients une expérience d’achat de qualité.

En interne, notre démarche API first nous a permis de gagner en flexibilité et résilience tout en réduisant le time to market des nouvelles fonctionnalités.

4/ Comment voyez-vous le rôle des APIs pour le secteur du retail évoluer au cours des prochaines années ?

Les systèmes d’informations sont omniprésents et le retail n’échappe pas à cette règle. Ces systèmes interagissent pour la plupart via des API et rien ne semble indiquer que cette tendance va s’inverser, bien au contraire.

Les canaux de vente se sont multipliés avec, entre autres, les réseaux sociaux et les applications mobiles mais l’essor de l’IoT et d’autres avancées technologiques laisse présager de l’émergence de nouveaux modes de consommation et de business models.

Dans ce contexte multicanal ultra-connecté, les expériences d’achat et de vente devront se décliner sur tous les supports et répondre à des exigences toujours plus fortes.

Les APIs sont un enabler primordial pour l’innovation dans un contexte où les habitudes de consommation évoluent vite. La mise à disposition, l’accessibilité et la sécurisation des données sont des facteurs déterminants pour innover et répondre aux attentes des consommateurs.