Interview du mois – Le rôle d’Alibaba dans l’épidémie du covid-19 en Chine

149
Imprimer

Le rôle d’Alibaba dans l’épidémie du covid-19 en Chine

Ce mois-ci, nous avons discuté avec Martin Pasquier, Directeur de Innovation Is Everywhere, agence spécialiste de la veille technologique qui organise régulièrement des learning expéditions pour ses clients en Chine. M. Pasquier nous explique les challenges des e-commerçants en Chine et les solutions apportées par le géant Alibaba face à l’épidémie.

 

 

1/ Qu’est-ce qui explique une telle implication d’Alibaba par rapport à cette crise ?

En Chine, Alibaba ne représente pas un simple acteur du e-commerce mais plutôt un large écosystème qui inclut également des services de supply chain, de paiements, de nombreux services financiers, d’assurance, de livraison de courses, de formation éducative, d’infrastructure cloud et même de notation citoyenne… Alibaba possède donc des données sur presque toutes les activités quotidiennes des individus et commerces chinois, un atout qui s’est révélé utile pour tracer les citoyens et leur risque de contagion lors de l’épidémie. C’est pourquoi il n’est pas étonnant qu’Alibaba ait travaillé avec le gouvernement pour mettre en place un système attribuant un code couleur à chaque citoyen pour déterminer leur risque de contagion et leur permettre l’accès à certains bâtiments et barrières de passage. Le géant avait déjà répondu à une demande similaire du gouvernement pour lancer Sesame Credit, le système de notation de crédit social qui attribue un score de confiance aux citoyens, en analysant leur comportement.

Par ailleurs, ces dernières années, Alibaba s’est beaucoup intéressé à digitaliser le secteur de la santé, et à mettre le machine learning au service de la recherche médicale, tout comme son Google. L’urgence de l’épidémie lui a permis d’accélérer cette digitalisation grâce à une collaboration avec les hôpitaux afin d’adopter certaines solutions devenues indispensables. Dès les débuts de l’épidémie du coronavirus, Alibaba a pris des mesures d’aide en finançant par la fondation Jack Ma 16,5 millions de dollars aux centres de recherches pour contribuer à trouver un vaccin, en déployant une plateforme spécifiquement dédiée à la vente d’équipements médicaux et en déployant un système de dépistage du virus rapide qui s’appuie sur l’intelligence artificielle.

2/ Quelles ont été les initiatives d’Alibaba pour accélérer la digitalisation du commerce en particulier ?

L’épidémie a représenté l’occasion pour le géant de pousser un grand nombre de ses offres auprès de nouveaux clients, notamment les petits commerces locaux. Ainsi, Alibaba a mis gratuitement à disposition des citoyens et commerçants ses services de live-streaming, les cours en ligne de son affilié Taobao éducation, ou a offert des promotions aux commerçants sur ses services de livraison, des prêts à 0 % et d’autres services digitaux. De nombreux services d’Alibaba ont bien sûr enregistré un pic d’utilisation, notamment son site e-commerce Taobao et son service de livraison de produits frais Hippofresh (Hema).

3/ – Quel sera l’impact à long terme en Chine sur le e-commerce ?

La crise a accéléré le e-commerce en Chine et sur le long terme on peut s’attendre à une plus grande pénétration du e-commerce surtout dans les campagnes ou les petits commerçants moins connectés ont dû adopter une mise en ligne et essayer les services marketing de Alibaba pendant la crise. Au-delà du point de vue des commerçants, les individus ont eux aussi établi l’habitude d’effectuer leurs achats en ligne et de regarder des live-streaming de produits. Après 3 mois de commandes répétitives c’est une habitude qui va bien entendu rester. Maintenant que la situation s’améliore en Chine, Alibaba prévoit d’ailleurs de débuter les célébrations avec un festival de shopping en ligne.

Le e-commerce qui était déjà estimé en forte croissance en Chine pour 2020, devrait continuer sur sa lignée de façon encore plus exponentielle.