L’initiation de paiement par virement tient-elle toutes ses promesses ? | Replay

3177
Imprimer

Introduite par la DSP2, l’initiation de paiement par virement permet de proposer aux marchands le virement bancaire en ligne, sous forme de virement SEPA, à partir de comptes bancaires européens et en euros. Ce mode de règlement annonce de nombreux avantages pour les e-commerçants. Tient-il toutes ses promesses ? L’initiation de paiement par virement est-elle à la hauteur des espérances en termes de conversion et d’amélioration du parcours client ?

Nous avons abordé ces questions lors d’un webinaire consacré au sujet avec Christophe Mariette, Directeur Commercial de LYRA et Alexandre Ayad, Président de GIVEXPERT.

Qu’est-ce que l’initiation de paiement par virement ?

Ce nouveau mode de paiement permet au bénéficiaire (ici le commerçant) de solliciter un ordre de virement. De son côté l’acheteur est en mesure de commander et de régler en ligne sous forme de virement SEPA en accédant à sa banque en ligne. Dans un virement classique, c’est l’inverse : c’est à l’initiative du payeur.

L’initiation de virement est possible grâce à l’Open Banking, introduit par la DSP2. L’Open Banking repose sur l’ouverture des systèmes d’informations des banques et le partage des données de leurs clients à des tiers. Ainsi, les prestataires de paiement peuvent se connecter directement avec les banques pour initier des demandes de paiement en vue d’émettre un virement SEPA (instantané ou standard).

Dans le cadre d’un virement classique, l’acheteur doit aller sur espace bancaire, déclarer le commerçant en tant que bénéficiaire en renseignant l’IBAN de ce dernier, attendre la validation de ce bénéficiaire et ensuite saisir le virement à destination du commerçant (montant et référence de la commande).

Le saviez-vous ?

En France, le nombre d’acheteurs utilisant le virement ou le prélèvement est passé de 0,9% en 2020 à 16% en 2021. (Source : Fevad)

A qui s’adresse-t-elle ?

Cette solution d’encaissement répond aux besoins des entreprises, mais aussi des particuliers. Dans le secteur du retail, ce mode de paiement permet de pallier les plafonds de carte qui peuvent être rapidement limités dans les achats de luxe ou d’automobile.

Quelles sont les étapes de l’initiation de virement ?

Le parcours est le suivant :

  1. Le commerçant (ou bénéficiaire) créé un ordre de virement
  2. Le PSP ou PISP (prestataire de service de paiement) sollicite la banque de l’acheteur pour initier le paiement
  3. L’acheteur valide le virement sur sa banque en ligne grâce à l’authentification forte
  4. Le virement est émis
  5. L’acheteur est redirigé vers le PSP qui détaille l’exécution du paiement

Quels sont les avantages de l’initiation de paiement par virement pour les commerçants ?

  • L’augmentation du panier : ce mode de paiement permet de faire des achats plus conséquents car le plafond d’un paiement par carte va de quelques centaines à quelques milliers d’euros et jusqu’à 250 000 euros pour un virement.
  • La sécurité : le risque d’impayés est limité, le paiement est non répudiable (le consommateur reste néanmoins protégé par le droit de la consommation) et le refus de paiement est en baisse.
  • L’encaissement des fonds plus rapide : les fonds sont disponibles quasiment en temps réel s’il s’agit d’un virement instantané.
  • Une meilleure traçabilité des fonds.
  • Un moyen de paiement européen basé sur SEPA : plus de 500 banques européennes sont déjà connectées.

Et pour les consommateurs ?

  • La fluidité : l’acheteur n’a pas besoin de saisir ses données bancaires ni d’attendre l’enregistrement de l’IBAN du bénéficiaire contrairement à un virement SEPA classique.
  • La sécurité : l’acheteur utilise l’authentification forte pour valider le virement et ses informations bancaires ne sont pas transmises.
  • Le choix du type de virement : l’acheteur peut choisir entre un virement standard ou instantané.
  • Un parcours 100% dématérialisé et adapté au mobile.

FAQ | retrouvez quelques questions-réponses de l’échange avec Lyra et GiveXpert : 

Q. Est-il possible de réaliser une redirection vers l’application bancaire plutôt que vers une page web ?

R. L’acheteur est redirigé vers son espace bancaire, sur lequel il doit s’identifier pour valider le virement.

Q. Est-il possible d’utiliser l’initiation de paiement par virement pour un système d’abonnement sans que le client soit obligé de valider à chaque fois ?

R. A l’heure actuelle, il n’est pas possible de prévoir un échéancier de paiement par initiation de virement.

Q. Peut-on effectuer un remboursement sur la transaction initiale ?

R.Il n’est pas encore possible d’effectuer un remboursement. Le marchand doit récupérer l’IBAN de l’acheter et ensuite faire un virement SEPA depuis sa banque.

Q. Existe-t-il une API permettant d’envoyer un mail, un SMS ou encore un message WhatsApp contenant un lien initiant le virement ?

R. Oui, via un webservice le marchand peut récupérer le lien et ensuite l’envoyer par SMS, par mail, par Messenger, etc. Il est aussi possible de proposer à l’acheteur un QR Code pour procéder au règlement.

Q. Dans le cas d’un commerçant qui procède au débit au moment de l’expédition, est-il possible de laisser le virement en suspens et de débiter le client définitivement au moment de l’expédition ?

R. Il est possible de le faire avec le « Request to Pay », mais dans le cadre de l’initiation de paiement par virement, celui-ci est à débit immédiat.

Q. Quelle progression des ventes l’initiation de paiement par virement ?

R. Il est difficile de parler de progression incrémentale des ventes, cela dépend de la typologie de l’acteur. En revanche, c’est un mode de paiement qui permet de faire diminuer le taux de refus.

L’initiation de paiement par virement, introduite par la DSP2 qui est entrée en vigueur en 2019, offre de nombreux avantages aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Son usage, qui ne s’est pas encore imposé dans le quotidien des consommateurs, se développe progressivement. Pour en savoir plus, retrouvez le replay du webinaire

Désolé ce contenu est reservé aux adhérents

Si vous êtes adhérent vous pouvez y accéder simplement en vous connectant à votre compte MyFEVAD. Si vous n'êtes pas adhérent et que vous souhaitez obtenir des informations sur l'adhésion à la FEVAD, n'hésitez à nous contacter contact@fevad.com.