Lancement des Assises du Commerce en décembre

324
Imprimer

Des Assises du Commerce se tiendront sur 3 semaines en décembre avec pour objectif de définir collectivement une vision stratégique pour le commerce de demain.

Les Assises du Commerce ont été officiellement annoncées par le Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et le Ministre délégué chargé des PMEs, Alain Griset. Les Assises du Commerce visent à rassembler l’ensemble des acteurs du commerce, petits ou grands, de centre-ville ou de périphérie, physiques comme numériques, qui représentent plus de 500 000 entreprises et 2 millions d’emplois.

Elles se dérouleront à compter du 1er décembre 2021 pour une durée de 3 semaines, et porteront sur 4 axes prioritaires retenus suite aux auditions menées par le Ministère dans le cadre de la préparation des Assises. L’exercice vise donc à définir collectivement une vision stratégique afin de répondre aux principaux défis que le secteur doit relever. Ces thèmes seront déclinés sous forme d’ateliers :

Atelier 1 : comment adapter le commerce aux nouveaux modes de consommation ?

Seront notamment abordés les enjeux de la diversification des attentes des consommateurs, l’essor des solutions numériques, la progression des préoccupations environnementales et sociétales et la compétition sur les prix et les promotions.

Atelier 2 : comment préserver et développer le commerce dans les territoires ?

Des solutions seront identifiées pour soutenir le commerce de proximité, répondre aux besoins d’un développement logistique efficient et moderniser les grands commerces sans artificialisation des sols.

Atelier 3 : comment renforcer l’équité entre les acteurs et leur compétitivité ?

Il s’agira de définir des conditions équitables de concurrence et d’identifier des solutions de financement pour accompagner la transition numérique et environnementale des entreprises.

Atelier 4 : comment favoriser l’emploi dans le commerce ?

L’enjeu est de répondre aux risques de destruction d’emplois liés aux changements de modèles économiques et d’identifier les pistes de formation des salariés du commerce comme des indépendants.

Chaque atelier devrait regrouper des professionnels, représentants des organisations professionnelles, syndicats, associations de consommateurs, experts, et être co-présidé par deux personnalités qualifiées.

Par ailleurs, le gouvernement confirme le fait que les Assises ne donneront pas lieu à des mesures législatives immédiates mais pourront faire l’objet de propositions pour la prochaine législature. En revanche le gouvernement se laisse la possibilité de prendre des mesures réglementaires qui pourraient ressortir des Assises.La Fevad a été associée à la préparation des Assises et a prévu de participer aux débats en décembre. Attachée à l’émergence d’un commerce unifié, misant sur les complémentarités entre les différentes formes de commerce, la Fevad espère avoir l’occasion lors de ces Assises de porter la voix et le retour d’expérience du e-commerce ainsi que sa contribution au secteur du commerce et à l’économie en général.   

En savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/commerce-de-demain-lancement-consultation-citoyenne