Focus – Ces blogs qui sont devenus des plateformes e-commerce, faisant de leurs fidèles lecteurs des consommateurs.

1691

Ces blogs qui sont devenus des plateformes e-commerce, faisant de leurs fidèles lecteurs des consommateurs.

Blogs et autres réseaux sociaux se révèlent être de véritables outils marketings pour les marques. 84% des consommateurs britanniques affirment avoir acheté un produit après l’avoir vu sur un blog.

Aujourd’hui, des millions de blogs existent sur la toile et attirent des internautes quotidiennement, créant parfois de véritables communautés autour de sujets tels que la mode, la cuisine ou le maquillage. Les blogs attirent des lecteurs à la recherche d’authenticité, de passion et d’expertise.

Bien que sollicités par les entreprises, certains blogueurs ont bien compris la valeur de leurs communautés et se sont donc décidé à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en créant leur propre marque ou en ajoutant un e-shop à leur blog. Désormais, les communautés en ligne sont à l’origine de la naissance de nombreuses marques.

BonneGueule, le blog français de mode masculine devenu un véritable site e-commerce

BonneGueule est un site communautaire fondé en 2007 par Benoît Wojtenka et Geoffrey Bruyère pour apprendre aux hommes à bien s’habiller. A l’époque, ils décident de se rémunérer uniquement grâce à leurs contenus, en évitant les publicités sur leur blog. Pour cela, ils mettent en vente des contenus supplémentaires sous forme de livres numériques et de livres papier. Ils offrent également des cours en ligne avec du coaching personnalisé. Ils décident ensuite de commencer leur activité e-commerce en créant leurs vêtements en collaboration avec des marques, avant de lancer leur propre marque en 2014. BonneGueule ne fait aucune promotion ni de marketing direct, la méthode de distribution est unique puisqu’elle repose sur sa communauté. Depuis 2014, le chiffre d’affaires de la marque de mode connaît une croissance exponentielle, atteignant 3.6 millions d’euros de ventes en 2017. En plus de sa plateforme e-commerce, BonneGueule dispose de points de vente physiques à Paris, Bordeaux et Lyon.

Atelier Doré, la marque lancée par la blogueuse Garance Doré

Garance Doré, française d’origine, commence son blog en 2006 à Marseille pour partager ses contenus artistiques et éditoriaux. Les lecteurs s’attachent à l’authenticité de son blog. Très vite, elle se fait connaître par les grandes marques de luxe et enchaîne les collaborations. Elle a ainsi ouvert son propre studio aux États-Unis où elle travaille avec son équipe sur de nombreux projets. Aujourd’hui renommée Atelier Doré, la marque est devenue incontournable et vend sur son e-shop de la papeterie, des produits d’art, des vêtements ainsi que des produits de beauté.

 

 

Huda Beauty et Glossier, les marques de cosmétiques nées de blogs beauté

La beauté connaît également un succès sans précédent dans le monde de la blogosphère avec des blogueuses beauté reconnues mondialement. Certaines d’entre elles ont vu une opportunité pour lancer leur propre marque. C’est notamment le cas de Weiss qui lance Glossier en 2014, en prolongement de son blog populaire Into the Gloss. Après avoir testé et donné son avis sur des centaines de produits, elle décide de transformer ses fidèles lecteurs en fidèles acheteurs.

Un autre exemple est celui de Huda Beauty, une marque de beauté née du blog de Huda Kattan, sur lequel la jeune américaine postait des tutoriels et ses conseils beauté. Avec ses millions de lecteurs et d’abonnés fidèles, Huda a su bâtir une véritable communauté autour de ses produits.

Love Bonito, un simple blogshop devenu un label de mode

Fondé en 2010 à Singapour, Love Bonito était au départ un simple blogshop. L’entreprise connaît aujourd’hui une croissance exponentielle et a déjà levé 13 millions de dollars américains. Love Bonito essaie de bâtir une relation très étroite avec les consommateurs afin de les fidéliser. Cela se traduit par des petits actes, comme par exemple leur communiquer en toute transparence les problèmes qu’ils rencontrent lorsqu’ils sont en haute saison de vente et qu’ils ont du mal à satisfaire la demande. Le consommateur moyen de Love Bonito réalise quatre achats par an et 70% des stocks sont écoulés tous les mois.

PARTAGER