EDITO | Bienvenue dans la nouvelle ère du V-Commerce immersif

540
Imprimer

La pandémie a fortement renforcé l’intérêt des marques et du retail pour le commerce à distance immersif, grâce à la 3D et la Réalité Augmentée et Virtuelle (AR/VR). Bien qu’elles aient dû momentanément mettre ces projets de côté en raison de la pandémie, entraînant une croissance du secteur plus faible que prévue cette année, les projections sur les cinq prochaines années sont très favorables grâce à l’accélération du e-commerce et du sans contact. D’après les données de International Data Corporation, le taux de croissance annuel (TCAC) du marché de l’AR/VR serait de 76,9% entre 2019 et 2024 pour atteindre 136,9 milliards d’ici 2024.

Si pour l’instant ces technologies sont surtout utilisées pour des opérations de campagnes marketing, et pour capter l’attention, elles deviennent de plus en plus mainstream dans le retail. La réalité augmentée est déjà largement adoptée via des miroirs intelligents dans l’industrie textile et cosmétique ou dans l’ameublement et la décoration. Pour offrir une expérience d’achat immersive, les marques s’appuient de plus en plus sur le commerce en live streaming, notamment en Chine. Le commerce virtuel pourrait bien être la prochaine étape.

Pour comprendre l’intérêt de la réalité virtuelle et augmentée pour les marques et les consommateurs, nous avons interrogé Stéphanie Lafontaine, directrice au sein d’Accenture Interactive qui a mené une étude en mars dernier auprès de plus de 3000 consommateurs ayant utilisé des technologies immersives pour évaluer ou acheter un produit ou un service en ligne.

Nous avons sélectionné trois start-ups qui aident les marques à passer au virtuel ou à augmenter l’expérience réelle, et nous passons également à la loupe les initiatives des géants du e-commerce Alibaba et Amazon pour créer une expérience d’achat plus immersive.

C’est parti pour le premier épisode 2021 du Lab Fevad !

Lire la News Innovation du LAB Fevad n°55 de Janvier 2021