Interview du mois – Joao Martins

309
Imprimer

La DSP2 et les perturbations qu’elle entraîne concernant le secteur de la fintech représentent une véritable opportunité en termes d’innovation

 

 

Joao Martins, CTO chez Yapily, nous explique comment cette start-up londonienne aide les acteurs du e-commerce sur la question des paiements et en quoi l’Open Banking représente une opportunité pour le secteur de la fintech.

1/ Pouvez-vous présenter votre entreprise ? Quels services offrez-vous ?

Yapily a été conçue par un ancien collaborateur de Goldman Sachs, Stefano Vaccino. Elle propose aux prestataires tiers une seule API, qui leur permet de se connecter à tous les portails en ligne mis à leur disposition par les banques. Par cette passerelle peuvent circuler les données recueillies sur les clients des banques, en vertu de la DSP2. Mais aussi les documents créés par les banques pour orienter les développeurs.

Conçue par des développeurs pour les développeurs, notre solution va au-delà du “marquage blanc” et propose les services suivants : regroupement de comptes pour les données transactionnelles, initiation des paiements et suivi des API bancaires. Notre technologie permet ainsi à une nouvelle génération de services à plus grande valeur ajoutée d’apparaître pour simplifier l’expérience de l’utilisateur final.

2/ Comment aidez-vous les acteurs du e-commerce pour les questions relatives au paiement ?

Yapily assure la connectivité entre les banques pour les paiements en temps réel via son service d’initiation de paiement conforme à la DSP2. En tant que prestataire de services tiers reconnu, Yapily peut également simplifier les tâches des entreprises du e-commerce souhaitant utiliser cette nouvelle fonctionnalité de paiement.

Cette solution permet ainsi de réduire les coûts de paiement, d’éliminer les difficultés concernant l’homogénéisation des technologies de paiements et de permettre un paiement instantané via le transfert de banque à banque.

3/ Quels impacts la DSP2 a-t-elle sur votre entreprise ?

Yapily a été conçu pour la DSP2. Nous n’avons ainsi aucune modification à apporter sur nos outils existants pour les rendre conformes à cette réglementation.

La DSP2 et les perturbations qu’elle entraîne concernant le secteur de la fintech représentent une véritable opportunité en termes d’innovation. Yapily est la couche de connectivité permettant d’aider les entreprises à accueillir cette transformation avec plus de facilité.

4/ Quels sont les avantages des API bancaires qui auront le plus d’impact pour les consommateurs ? Plus généralement, comment envisagez-vous l’évolution de l’Open Banking ?

L’Open Banking n’en est encore qu’à ses débuts mais permettra aux consommateurs de prendre le contrôle de leurs finances et de choisir les fournisseurs avec lesquels partager leurs informations. Une nouvelle vague de propositions et de services liés à cet écosystème Open API – épargne, crédit, hypothèque, investissements… – permettra aux consommateurs de voir leur situation financière dans son intégralité et donc prendre de meilleures décisions concernant leur bien-être financier.

 

PARTAGER