Accueil > Espace presse > Archives > Communiqués 2011 > Bilan e-commerce : + 20% au cours des 6 premiers mois de l’année

Communiqués 2011

Publié le jeudi 08 septembre 2011

Bilan e-commerce au 1er semestre 2011

Paris, le 8 septembre 2011

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les sites de e-commerce voient leurs ventes progresser de 20% au cours des 6 premiers mois de l’année 

Les Français ont dépensé 17,5 milliards d’euros sur internet au 1er semestre 2011

Les ventes sur internet progressent de 20% au 1er semestre 2011

Selon l’étude publiée aujourd’hui par la Fevad, les ventes sur internet sont toujours sur une tendance positive. Sur les six premiers mois de l’année, les sites de vente en ligne ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 20% par rapport au premier semestre 2010.

Les Français ont dépensé 17,5 milliards d’euros sur internet au cours du 1er semestre 2011 soit 20% de plus qu’au 1er semestre 2010.

Cette étude, réalisée à partir des données recueillies auprès des 40 sites « leaders » participant au panel iCE et des informations communiquées par les principales plateformes de paiement (soit sur près de 90 000 sites), permet également de tirer les enseignements suivants sur l’évolution du marché.

Forte progression des ventes d’habillement et retour d’une croissance importante de l’e-tourisme

Au cours du deuxième trimestre, les 40 sites du panel ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 16% par rapport au deuxième trimestre 2010. Sur les 6 premiers mois de l’année la croissance s’établit à +13% sur un an.  

A noter la belle performance des ventes en ligne de vêtements (mode habillement) depuis le début de l’année. Après un bon démarrage au 1er trimestre (+ 16%) la croissance s’est poursuivie au deuxième trimestre avec une croissance de +17%, dopée par les bons résultats des soldes d’été. Les ventes d’habillement signent là leur meilleure performance trimestrielle depuis le 4ème trimestre 2009. Ces résultats s’inscrivent dans un contexte global de croissance du marché de +2% au cours du 1er semestre par rapport à la même période l’an dernier selon l’IFM (Institut Français de la Mode).

Les ventes de produits high-tech ont elles progressé de 8% au 1er semestre. Une progression inférieure à la moyenne, qui s’explique en partie par l’absence d’effet coupe du monde en 2011.

Concernant les sites de e-tourisme participant au panel, le chiffre d’affaires progresse de 16% au 1er semestre. Il s’agit là également de bons résultats compte tenu de la conjoncture internationale dégradée et qui montre que les agences de voyage en ligne ont su s’adapter à la situation.

Les sites de ventes aux professionnels sont eux sur un rythme plus modéré (+5% au 1er semestre 2011) depuis le début de l’année.

20 000 nouveaux sites depuis un an

Pour les besoins de l’étude, la Fevad a interrogé les principales sociétés prestataires de paiement : Atos Worldline, SP-Plus (CNCE), Crédit Mutuel-CIC, Monext,  Ogone,PayBox et Paypal.

Le montant des transactions enregistré par ces plateformes, pour le compte des sites, a progressé de 21% sur lepremier semestre. Au cours de la période, les plateformes de paiement ont enregistré 168,5 millions de transactions.

Le montant moyen de la transaction a baissé de 3% au 2ème trimestre par rapport au niveau élevé du 2ème trimestre de 2010 passant de 93 à 90 euros. Il s’agit sans doute là d’une conséquence de la dégradation de la conjoncture économique globale.

Dans le même temps, le nombre de sites utilisant des plateformes continue de progresser très rapidement (+28%) soit plus de 20 000 nouveaux sites en un an. A la fin du mois de juin 2011, on comptait près de 90 000 sites. La barre des  100 000 sites pourrait être franchie d’ici 2012.

37 milliards d’euros à l’horizon 2011

Sur les six premiers mois de 2011, le montant des ventes sur internet s’élève à  17,5milliards d’euros ce qui représente une hausse de 20% par rapport au1er semestre 2010. Ces bons résultats observés lors du premier semestre permettent de tabler sur un chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 37 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année si la croissance se maintient au même rythme sur le deuxième semestre (+ 20%).

Méthodologie 

Ces résultats ont été calculés à partir d’un panel de 40 sites :

3 Suisses, Accor hôtels, Alapage, Arianta, Camif Collectivités, Carrefour, CDiscount, Celio, Club Med, Darty, EBookers, Fnac, France-Loisirs, Go Voyages, Ipsopresto, Jm Bruneau, JPG, La Redoute, Lastminute, Ldlc, M6 Boutique, Manutan, Mistergooddeal, Nouvelles Frontières, Pixmania, Raja, Rue du Commerce, Sarenza, Sephora, Spartoo, Surcouf, Thalasseo, Topachat, vente-privee,  Vertbaudet, Viking, Voyages Loisirs, Voyage Prive, Voyages-sncf.com, Welcome Office.

La Fevad a également interrogé un panel de plateformes de paiement, totalisant plus de 89 500 sites.

L’indice global iCE et l’estimation du marché ont été calculés en agrégeant les panels iCE à la valeur des paiements électroniques dédupliquéscommuniqués par les principaux prestataires de paiements : Atos Worldline, SP-Plus (CNCE), Crédit Mutuel-CIC, Monext, Ogone,PayBox et Paypal.

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance fédère plus de 530 entreprises et près de 800 sites internet parmi lesquels les sites leaders du e-commerce en France. Elle est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d'agir en faveur du développement durable et éthique du commerce électronique et de la vente à distance en France.

Contact Presse : Nathalie Laîné

01 42 56 3886- [email protected]

Les membres de la Fevad