Accueil > Espace presse > Communiqués 2013 > Bilan e-commerce : 45 milliards d’euros en 2012

Communiqués 2013

Publié le jeudi 24 janvier 2013

Bilan e-commerce : 45 milliards d’euros en 2012

Paris, le 24 janvier 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

BILAN E-COMMERCE 2012 :

45 milliards d’euros en 2012 : le e-commerce s’ancre
durablement dans les habitudes de consommation des Français

Selon l’étude publiée aujourd’hui par la Fevad et présentée à Madame Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, les ventes en ligne ont poursuivi leur croissance au cours de l’année 2012.

Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de plus de 117 000 sites internet. La permanence de la méthodologie et le traitement des données ont été validés par le cabinet KPMG.

Les ventes sur internet ont atteint 45 milliards d’euros en 2012

En 2012, les ventes sur internet ont atteint 45 milliards d’euros, en hausse de 19% sur un an. Cette progression confirme la bonne tenue de la croissance globale des ventes en ligne bien qu’évoluant dans un contexte de crise. Les achats sur internet ont représenté 13,1 milliards d’euros au 4ème trimestre. Les ventes de Noël (novembre-décembre), qui représentent 20% du chiffre d’affaires de l’année ont atteint 9 milliards d’euros soit 19% de plus qu’à Noël 2011.

Le nombre de paiements en ligne, a maintenu un rythme de croissance élevé au 4ème trimestre (+25%) et sur l’ensemble de l’année 2012 (+28%). Ainsi, malgré la baisse du montant moyen de la transaction, qui s’est poursuivie au 4ème trimestre, le montant des paiements en ligne a continué de progresser de 24% en 2012.

Quant au montant moyen d’une transaction, traditionnellement bas au 4ème trimestre en raison de la multiplicité des cadeaux de Noël, il a continué à baisser de 1% au 4ème trimestre 2012. Il atteint ainsi le niveau le plus bas jamais enregistré soit 85 euros.

Toutefois, cette baisse se trouve compensée par la progression du nombre de transactions et le montant dépensé par acheteur chaque trimestre. Au 4ème trimestre, le montant moyen dépensé par acheteur a dépassé les 500 euros pour plus de 6 achats en moyenne et ce sont 1 400 euros qui sont dépensés par acheteur et par an.

La croissance toujours portée
par une augmentation de l’offre et de la demande

D’une manière générale, la croissance du e-commerce en 2012 a largement bénéficié d’une forte augmentation de la demande tirée par l’arrivée de nouveaux acheteurs en ligne (+5% sur les 11 premiers mois) et par un important l’élargissement de l’offre avec la création de nouveaux sites et le développement e-commerce de grandes enseignes.

Au cours des 12 derniers mois, le nombre de sites marchands recensés a atteint  117 500 sites marchands actifs, soit une augmentation de 17% par rapport à l’an dernier. Il continue de se créer un nouveau site toute les demi-heures.

Ainsi, de 2005 à 2012, le nombre de sites marchands a été multiplié par 8. Cette progression de l’offre permet de stimuler la demande, à mesure qu’elle développe un univers de plus en plus concurrentiel.

L’indice iCE en hausse de +7% hors places de marché

En 2012, les sites du panel Fevad iCE 40 (qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant) ont vu leur chiffre d’affaires progresser de +7% sur un an, malgré un fléchissement au dernier trimestre.

Ces résultats s’inscrivent dans un contexte de recul marqué de la consommation des ménages qui s’est encore accentué au 4ème trimestre 2012 : -2,9% sur l’année 2012 (-2,5% sur les 9 premiers mois de l’année). (Source : Banque de France)

Au sein du panel iCE 40, les sites de ventes de produits grand public progressent de 6%. Pour l’Habillement/Mode, les ventes du panel ont poursuivi leur croissance au rythme de 4% au 4ème trimestre. Au total sur 2012, les ventes ont progressé de 8% sur un marché en repli de 2,1% (Source : IFM).

Pour le High-Tech et l’électroménager, le panel a maintenu sa croissance à hauteur de 7% en 2012, dans un contexte de recul du marché de 2,8% sur les 11 premiers mois de l’année (Souce : GfK).

Les sites de e-tourisme connaissent une croissance ralentie depuis le second trimestre). Toutefois, le panel résiste avec +7% sur l’année 2012 dans un contexte difficile pour l’ensemble des tour-opérateurs (de novembre 2011 à octobre 2012, recul de 0,8% du volume d’affaires - Source : Ceto).

Le rythme de croissance des ventes aux professionnels subit un net ralentissement au 2ème semestre mais continue d’augmenter de +5% sur l’année.

En conclusion, la croissance du panel iCE se poursuit malgré un léger fléchissement depuis le début de l’année 2012. Les 40 sites du panel pèsent à eux seuls près de 30%  de l’ensemble des ventes sur internet.

Au sein du panel iCE 40, la Fevad calcule également l’indice des places de marché (Panel iPM) opérées par plusieurs sites leaders. Le volume d’affaires réalisé sur ces places de marché a progressé de 60% au 4ème trimestre 2012 par rapport au 3ème trimestre 2012. Les ventes réalisées représentent environ 10% du chiffre d’affaires annuel 2012 des sites participants à l’iPM.

Le m-commerce en forte hausse

Le chiffre d’affaires réalisé sur l’internet mobile, ventes sur smartphones et tablettes numériques hors téléchargement d’applications au dernier trimestre 2012 est 2,6 fois supérieur à celui du dernier trimestre 2011. Il représente 6% du chiffre d’affaires annuel de 2012 (hors places de marché) des sites participants à l’iCM (indice du commerce mobile) contre 2% en 2011.

Au total, les ventes sur l’internet mobile sont estimées à environ 1 milliard d’euros en 2012 (400 millions en 2011) soit 2% du chiffre d’affaires des ventes sur internet.

Les usages liés à l’achat se développent : 28% des personnes ayant l’intention de faire les soldes sur internet cet hiver avaient l’intention d’utiliser leur mobile pour préparer ou acheter et 21% leur tablette.


Méthodologie :

Les résultats du bilan e-commerce ont été calculés à partir du panel iCE 40 composé des sites suivants :

3 Suisses, Accor-hotels, Alapage, Camif Collectivites, Carrefour, Cdiscount, Celio, Club Med, Darty, Ebookers, Edreams, Fnac, France-Loisirs, Galeries Lafayette, Go Voyages, Jm Bruneau, JPG, Kiabi, La Redoute, Lastminute, Ldlc, M6 Boutique, Manutan, Mistergooddeal, Nouvelles Frontières, Opodo, Pixmania, Raja, Rue du Commerce, Sarenza, Sephora, Spartoo, Surcouf, Topachat, Vente-privee.com, Vertbaudet, Viking Direct, Voyages Loisirs, Voyages-sncf.com, Welcome Office.

Pour les besoins de l’étude, la Fevad a également interrogé un panel de plateformes de paiement, totalisant plus de 100 000 sites : Atos Worldline, SP-Plus (Groupe BPCE), Crédit Mutuel-CIC, Monext, Ogone, PayBox, Paypal, PayZen.

L’estimation du marché global a été calculée en agrégeant les données du panel iCE et la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel ICE) communiqués par les prestataires de paiements précités.


A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance, créée en 1957, fédère aujourd'hui 560 entreprises et plus de 800 sites internet. Elle est l'organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l'information permettant l'amélioration de la connaissance du secteur et d'agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France.


A propos de KPMG                                             

KPMG SA, premier cabinet d’audit et d’expertise comptable en France, assure un contrôle de cohérence et de permanence des méthodes utilisées par la Fevad pour élaborer les indices qu’elle publie. Très présent dans le secteur de la distribution sous toutes ses formes, KPMG intervient en tant qu’auditeur ou expert conseil auprès de plus de 70 000 clients. KPMG SA est aussi l’auditeur de grandes sociétés cotées.

 

Contact Presse : Nathalie Laîné /Responsable Communication
Tél : 01 42 56 38 86- [email protected]


 

Logistique Un événement soutenu par la Fevad !



Les membres de la Fevad

Newsletter de la Fevad

(Ce module ne concerne pas les membres)
En vous inscrivant ici, vous recevrez les communications publiques générales de la Fevad, soit 1 à 2 mails par mois. Si vous êtes salarié(e) d'une société adhérente mais que vous n'êtes pas encore référencé(e) dans nos bases, vous pouvez recevoir l'intégralité de nos communications en nous contactant ici et en précisant vos nom, prénom, fonction et société.