Accueil > Espace presse > Communiqués 2015 > Bilan du e-commerce : la croissance accélère au second trimestre 2015

Communiqués 2015

Publié le lundi 21 septembre 2015

Bilan du e-commerce : la croissance accélère au second trimestre 2015

Paris, le 21 septembre 2015

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bilan du e-commerce : la croissance accélère au second trimestre 2015

15,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires : +16%

En ouverture du salon E-Commerce Paris (du 21 au 23 septembre – Porte de Versailles), la Fevad publie le bilan des ventes sur internet en France au second trimestre 2015. Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions traitées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte des 167 650 sites marchands actifs.

Près de 200 millions de transactions en 3 mois

Avec une croissance de 16%, supérieure aux attentes, le second trimestre conforte la ré-accélération du marché des ventes sur internet depuis le début de l’année. Il s’agit de la meilleure performance depuis 3 ans (10 trimestres consécutifs). Au 2ème trimestre, les Français ont dépensé 15,5 milliards d’euros sur internet. Cette reprise de la croissance est portée par une forte augmentation du nombre de transactions avec une fréquence d’achats plus importante et un panier moyen stabilisé à 79 euros. Les marchands ont ainsi réalisé     194 millions de transactions au 2ème trimestre soit 20% de plus en un an (162 millions au 2ème trimestre 2014).

Les cyberacheteurs, qui sont 628 000 de plus qu’il y a un an (Source : Médiamétrie), bénéficient d’une offre toujours plus large avec 167 650 sites marchands actifs soit 14% de plus en un an. On devrait en dénombrer 180 000 en fin d’année.

Au 1er semestre, ce sont près de 31 milliards d’euros qui ont été dépensés sur internet. Les bons résultats enregistrés sur les 6 premiers mois de l’année devraient permettre au e-commerce de dépasser les prévisions de croissance pour 2015.

Les sites leaders du panel ICE 40 retrouvent des taux de croissance  à deux chiffres

Les ventes en ligne de produits grand public du panel iCE 40 connaissent une accélération avec des croissances à 2 chiffres depuis le début de l’année : + 13% au 2ème trimestre après +12% au 1er trimestre. L’indice retrouve ainsi un taux de croissance que l’on n’avait pas connu depuis 2011. Ce sont les produits de mode, de décoration et le petit électroménager qui tirent le plus cette croissance.

Les ventes internet aux professionnels profitent aussi de cette bonne tendance et voient leur chiffre d’affaires progresser de +15% au second trimestre.

+58% pour l’indice des places de marché

L’indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les sites hébergés sur les places de marché de l’iCE 40), surperforme au second trimestre. Ces ventes représentent désormais 27% du volume des ventes des sites participant à l’indice iPM. L’évolution de l’indice confirme le rôle de plus en plus important de l’activité marketplace pour le secteur du e-commerce.

L’indice du commerce mobile en hausse de +43%

L’indice iCM, qui mesure l’évolution des ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes numériques) progresse de 43% au second trimestre 2015 par rapport au second trimestre 2014. Elles représentent 19% du chiffre d’affaires des sites du panel iCM soit une progression de 5 points par rapport à l’an dernier.


Méthodologie :

Les résultats présentés dans le cadre du bilan e-commerce sont issus des études menées par la Fevad à partir des données collectées directement auprès des sites marchands et des plateformes de paiement sécurisées. Le bilan s’appuie sur les définitions suivantes :

Indice commerce électronique (iCE) : Il est calculé à partir du chiffre d’affaires réalisé directement par les entreprises du panel iCE 40 sur l’internet fixe et mobile (hors marketplaces). Uniquement les commandes livrées en France quelque soit le lieu de livraison (domicile, relais, magasins,...). Il s’agit du chiffre d’affaires commandé, annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, T.T.C pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

Indice place de marché (iPM) : Il est calculé à partir des données collectées auprès des places de marché qui participent au panel. Il correspond aux ventes réalisées sur les market places par les sites utilisateurs.

Indice commerce mobile (iCM): Il est calculé à partir des données collectées auprès des sites du panel. Il correspond au chiffre d’affaires réalisé directement par les entreprises membres du panel sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d’applications).

Panel iCE 40 : Données collectées auprès des sites suivants :

3 Suisses, Accor-Hotels,  Actissia, Air France, Auchan, Blanche Porte, Boulanger, Brandalley,  Cdiscount, Cdiscount Pro, Club Med, Conforama, Darty, Edreams, Ebookers, Fnac, Go Voyages, Bruneau, Kiabi, La Redoute, Lastminute, LDLC Pro, Legallais, Manutan, Mistergooddeal, Opodo, Pierre & Vacances, Raja, Rue du commerce, Rue du Commerce Pro, Sarenza, Sephora, Showroomprivé, Spartoo, Staples-JPG, Ugap, vente-privee.com, vente-privée-voyage.com, Verbaudet, Viking Direct, Voyages-sncf, Yves Rocher.

Panel PSP : 9 plateformes sécurisées de paiement totalisant 167 650 sites : Adyen, Be2bill-Rentabiliweb, Crédit Mutuel-CIC, Monext, Ingenico Payment Services, PayBox, Paypal, PayZen, Worldline.

Estimation du marché global : Le calcul de l’estimation du marché global est obtenu en agrégeant les données recueillies auprès des sites du panel iCE 40 et la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel iCE 40) communiqués par les prestataires participant au panel PSP.

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance, créée en 1957, fédère aujourd'hui 600 entreprises et 800 sites internet. Elle est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d'agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France.

Les membres de la Fevad