Pourquoi le gaspillage contribue à la crise de la supply chain

796
Imprimer

Pourquoi le gaspillage contribue à la crise de la supply chain

La surproduction et le gaspillage exacerbent la crise de la chaîne d’approvisionnement et affectent en moyenne 3,6 % des bénéfices annuels des entreprises, car près de 8 % des stocks sont perdus ou sont jetés chaque année. Cette perte importante comprend 4,3 % du stock qui s’abîme dans la supply chain avant même qu’il n’atteigne l’étagère, et 3,4 % supplémentaires sont rejetés en raison de la surproduction. Cette perte s’élève à 163,1 milliards de dollars d’inventaire au niveau mondial.

Accédez à toutes ces données dans le récent rapport d’Avery Dennison évaluant le problème des déchets dans la supply chain : « Les milliards manquants : le coût réel du gaspillage de la chaîne d’approvisionnement ». LIEN: https://avydn.co/42y7DkZ

Le rapport a analysé 318 entreprises aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Chine et au Japon et les données ont révélé que même si les entreprises sont parfaitement conscientes du problème, elles n’investissent pas le budget nécessaire pour le résoudre. Les répondants affirment qu’en moyenne 28,9 % de l’impact de leur organisation sur le développement durable provient de la chaîne d’approvisionnement. Cependant, seulement 4,4 % des budgets technologiques en moyenne sont spécifiquement consacrés à l’amélioration de la durabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Pour en savoir plus sur les technologies d’identification digitale d’Avery Dennison, contactez Uwe Hennig, Market Development Director Intelligent Labels, Avery Dennison Smartrac : uwe.hennig@eu.averydennison.com.

Pour le secteur de la beauté, contactez Maryna Grytsenko : maryna.grytsenko@eu.averydennison.com.