« Les chiffres-clés du e-commerce 2023 » : La Fevad publie son rapport annuel sur l’état du marché

8163
Imprimer

Paris, le 4 juillet 2023

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 « Les chiffres-clés du e-commerce 2023 » : La Fevad publie son rapport annuel sur l’état du marché

À l’occasion de son Assemblée générale, la Fevad publie l’édition 2023 de la cartographie du e-commerce. Les chiffres-clés sont une synthèse des principaux indicateurs du e-commerce issus des études réalisées par la Fevad et les instituts de sondage et d’opinion avec lesquels elle collabore en 2022 et 2023.

Cette édition permet de découvrir :

  • Le marché : chiffre d’affaires, nombre de cyberacheteurs, parts de marché par secteur, produits achetés (mode et habillement en tête devant les produits culturels) ;
  • La complémentarité entre commerce physique et digital ;
  • Les nouvelles tendances de consommation : seconde main, consommation locale et responsable, Made in France, en particulier au sein de la Génération Z ;
  • Les pratiques en matière de paiement et de livraison ;
  • L’impact des deux années de Covid et de l’inflation sur le marché ;
  • L’impact environnemental du e-commerce et les engagements RSE des e-commerçants ;
  • Le marché de la vente en ligne aux professionnels (BtoB) ;
  • Le e-commerce en Europe et dans le monde.

« En 2022, le e-commerce français reste un moteur de l’économie française et cumule près de 150 milliards d’euros de chiffre d’affaires. C’est aussi un formidable poste d’observation des tendances de consommation émergeantes : en centralisant toutes les données publiées par la Fevad en 2023, nous partageons un panorama complet de ces nouveaux modes de consommation. C’est un document essentiel pour mieux connaître, comprendre et appréhender la place qu’a pris le e-commerce dans le quotidien des Français » déclare Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad.  

Le e-commerce, levier de développement de l’économie française

La France reste le 2e pays européen du e-commerce, derrière le Royaume-Uni et devant l’Allemagne, avec 150 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur le segment du e-commerce, soit une augmentation de 13,8 % en 2022. Le e-commerce demeure ainsi un vecteur d’innovation pour l’économie française : plus de 8 e-commerçants sur 10 souhaitent diriger en priorité ses investissements dans la RSE ou dans l’informatique.

L’international reste par ailleurs un levier de développement important : deux e-commerçants sur trois vendent déjà en dehors de nos frontières, et une grande majorité d’entre eux prévoient une augmentation de leurs ventes à l’international. Parmi les destinations préférées de nos e-commerçants présents à l’étranger arrivent en tête : la Belgique (86%), l’Espagne (68%) et l’Allemagne (65%).

Enfin, le e-commerce poursuit son développement au service de la proximité et des circuits courts avec près de 15% des e-acheteurs qui achètent en ligne auprès des commerçants de proximité ou des producteurs indépendants, avec comme principales motivations : le fait de soutenir le commerce de proximité (60%), le côté pratique (57%) ainsi que la volonté de privilégier une consommation locale (53%).

Le e-commerce dépasse les frontières sociologiques habituelles

Le e-commerce est plébiscité par les Français sans distinction de genre, de catégorie socio-professionnelle, ou de zone géographique. S’il subsiste un léger différentiel entre les + 65 ans et le reste de la population qui consomme sur internet à plus de 80 %, on voit que le e-commerce est devenu un moyen de consommation intégré et généralisé au sein de la population, dépassant toutes les frontières sociologiques. Les chiffres révèlent que l’achat sur internet relève désormais de l’habitus : en moyenne, les acheteurs réalisent 54 achats en ligne par an pour un panier moyen de 65 euros. Au total, ce sont 42 millions de Français qui achètent sur internet.

Le e-commerce reste par ailleurs un poste d’observation idéal des nouveaux modes de consommation. On voit, au sein de la génération Z (née entre 1997 et 2010), une appétence beaucoup plus forte à recourir aux ressources digitales pour effectuer leurs achats : 60 % d’entre eux consultent des sites de e-commerce pendant qu’ils achètent en magasin, contre 46 % de la population globale. Près d’un e-acheteur sur deux de cette génération a d’ailleurs effectué un achat sur internet après en avoir entendu parler sur Instagram.

Le e-commerce, un facilitateur du quotidien

Dans une ère post-Covid, le e-commerce s’impose comme un nouveau vecteur de lien social. Ainsi 92 % des e-acheteurs voient l’achat sur internet comme un moyen d’effectuer des économies de temps. Un gain de temps qui est mis à profit pour faire plus d’activité en famille ou entre amis (54%) ou faire davantage d’activités culturelles, de sport ou loisirs (39%). On voit d’ailleurs que les principaux produits et services achetés sur internet sont ceux qui permettent d’optimiser son temps d’achat : mode, habillement (56 %), séjours (43 %), chaussures (41 %) et billets de transports (39 %). En termes logistique comme d’informations produit ou d’accessibilité de l’offre, le e-commerce constitue un facilitateur dans le parcours d’achats des Français.

D’autre part, le e-commerce est de plus en plus perçu comme un moyen de concrétiser ses engagements : 52 % des e-acheteurs ont commandé des produits reconditionnés ou de seconde main au cours de l’année, et même deux sur trois chez les 15-25 ans. Plus globalement, plus de 8 Français sur 10 privilégient la qualité à la quantité lorsqu’ils achètent sur internet en 2023 et 70% donnent la priorité aux sites engagés sur le plan de l’environnement ou qui proposent des produits made in France.

Les chiffres clés du e-commerce 2022 sont accessibles gratuitement sur le site de la Fevad.

Télécharger ici la plaquette chiffres clés 2023
En français  | In English 

Les chiffres-clés du e-commerce français 2023

Voir les chiffres clés 2022 FR | EN

Voir les chiffres clés 2021 FR | EN

Voir les chiffres clés 2020 FR | EN

Voir les chiffres clés 2019 FR | EN

Voir les chiffres clés 2018 FR | EN

Voir les chiffres clés 2017 FR | EN

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance fédère aujourd’hui plus de 800 entreprises. Elle est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d’agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France. Pour en savoir plus : www.fevad.com / Suivez-nous sur twitter : @FevadActu et sur LinkedIn.

Contact Presse : Nathalie Laîné – Responsable Communication

01 42 56 38 86 nlaine@fevad.com