Interview du mois – Remy Lemoigne fondateur et dirigeant de Gate C

978

Remy Lemoigne est le fondateur et dirigeant de Gate C, une société de conseil spécialisée en économie circulaire. Auparavant, il était associé de Deloitte Consulting en charge de l’offre Supply Chain Strategy

Pouvez-vous présenter Gate C ?

Gate C est une société de conseil qui aide ses clients à identifier, qualifier et expérimenter les business models de l’économie circulaire. Par exemple nous accompagnons un fabricant d’équipements à collecter, remettre à neuf et revendre ses équipements usagés. Nous aidons une entreprise industrielle à recycler puis réutiliser ou revendre ses produits chimiques. Nous travaillons avec la direction achat d’un grand distributeur pour réduire ses coûts grâce à l’économie circulaire.

Pouvez-vous présenter des entreprises ou startups qui ont mis en place des solutions ou des produits innovants qui permettent de réduire l’impact environnemental du secteur e-commerce ?

Le secteur du e-commerce est responsable d’un très gros volume de déchets d’emballage. Par exemple, en Chine, près de 10 milliards de cartons, plus de 8 milliards de sacs en plastique et quelque 17 milliards de mètres de ruban adhésif ont été utilisés pour le colisage en 2015. L’adoption d’emballages circulaires, réutilisables devient une priorité. Une start-up finlandaise a par exemple développé un service d’emballage réutilisable, appelé RePack, pour les e-commerçants. Une fois utilisé, un emballage RePack peut-être retourné gratuitement par courrier pour être réutilisé. Suning, le géant chinois du commerce, expérimente la livraison en boîtes en plastique réutilisables, en lieu et place des emballages en carton utilisés jusqu’à présent. Une boîte, qui coûte 3,2 €, peut être réutilisée jusqu’à 1 000 fois.

Quelles sont les tendances en matière d’économie circulaire ?

Aujourd’hui anecdotique, l’économie circulaire va probablement devenir un modèle dominant. En effet, le modèle actuel qui, sans compter, consomme des ressources et pollue l’air, l’eau et la terre, n’est tout simplement pas tenable. Par exemple, la concentration de CO2 dans l’atmosphère n’a jamais été aussi élevée depuis 800 000 ans. Chaque minute, l’équivalent d’un camion poubelle de déchets en plastique est déversé dans les océans. Les sols, indispensables à l’agriculture, sont déjà moyennement à fortement dégradé sur 33% de leur surface.

Selon vous, quelles sont les opportunités de l’économie circulaire pour les e-commerçants ?

L’une des opportunités de l’économie circulaire pour les e-commerçants est de substituer la vente de produits par la vente de leur usage. Aujourd’hui les consommateurs stockent de nombreux biens de consommation qu’ils utilisent peu, maintiennent mal et ne valorisent pas en fin d’usage comme les vêtements, les piles, les machines à laver ou encore les livres. Sans le savoir, ils perdent beaucoup d’argent. Depuis quelques années, des distributeurs en ligne vendent à leurs clients l’usage de produits comme Tale Me (vêtements pour enfants) ou Rent the Runway (vêtements). La vente de l’usage représente un changement important de business model mais ce changement est plus facile à mettre en œuvre pour un distributeur en ligne que pour un distributeur traditionnel.

PARTAGER