Interview du mois -Fidéliser ses clients avec des publicités et jeux ludiques ultra-ciblés

107
Imprimer

Fidéliser ses clients avec des publicités et jeux ludiques ultra-ciblés

Ce mois-ci, nous avons discuté avec Cédric Chéreau, Co-founder et CEO de UntieNots. Grâce à l’intelligence artificielle, UntieNots met au point des campagnes publicitaires sur-mesure et fidélise les consommateurs en proposant des défis ludiques. A travers la stratégie de UntieNots, Cédric Chéreau nous explique quelles sont les réelles utilisations et opportunités des défis ludiques dans la vente aujourd’hui en France.

 

1/ Comment la société UntieNots a-t-elle été fondée et quel a été votre parcours ?

Zyed Jamoussi et moi-même, les 2 co-fondateurs d’UntieNots, cumulons une trentaine d’années d’expérience dans le conseil autour de la data pour le retail mondial. Nous avons travaillé avec des groupes internationaux comme Carrefour, Walgreens, American Express et la plupart des marques de grande consommation.

En 2015, nous avons estimé que l’entreprise pour laquelle nous travaillions tous les deux n’avait pas pris le bon virage technologique. Nous avons essayé de changer les choses en interne, nous avons même tenté d’acheter la société, mais cela n’a pas fonctionné et nous avons donc décidé de quitter nos fonctions de consultant et de lancer UntieNots, à partir d’une page blanche.

Notre ambition était de combiner notre expertise approfondie du Retail avec l’IA la plus avancée et à grande échelle. Et ça a marché. Nous sommes très fiers d’avoir été remarqués par Google Cloud grâce à la qualité de notre stack et la quantité de données que nous gérons au quotidien.

2/ Avec quel type de société travaille UntieNots ? Quels sont les jeux/gamification qui ont remporté le plus de succès au cours de ces dernières années ? Pouvez-vous donner un exemple précis et nous expliquer en quoi cela a impacté les ventes.

Notre solution s’adresse aujourd’hui essentiellement aux grands distributeurs (plutôt alimentaires) dans le monde : Carrefour, Auchan, Target ou Kroger par exemple. Nous leur permettons de proposer à leurs clients finaux des challenges promotionnels qui sont ultra-personnalisés en fonction des affinités de chacun et de ses habitudes de consommation. Par exemple, chez Auchan en France, les clients qui fréquentent un magasin ou le drive et qui ont une carte de fidélité peuvent tous relever les Défis Waaoh. Ces défis vont permettre à chacun de cumuler des euros sur leur cagnotte de fidélité s’ils renforcent leur fidélité à l’enseigne : s’ils viennent une fois de plus que ce qu’ils auraient naturellement fait, s’ils achètent un peu plus de leurs marques favorites chez Auchan plutôt que chez un concurrent.

C’est pour cette raison que l’IA est primordiale dans le dispositif car il faut prédire les comportements d’achat de chacun et le potentiel atteignable sur chacune de leurs marques préférées.

Ce type de dispositif assez ludique remporte un vrai succès auprès des consommateurs : le taux de participation est 5 fois plus élevé qu’une opération promotionnelle ciblée classique et c’est très rentable : chaque euro investi par les marques ou le distributeur génère au moins 7€ de chiffre d’affaire incrémental.

3/ A quel type de profil s’adressent principalement les jeux de shopping en ligne ? S’adressent-ils uniquement aux milléniaux ?

C’est une des surprises de notre solution ! Nous pensions vraiment toucher avant tout les habitués des jeux et les plus connectés des consommateurs. Et bien, ce n’est pas le cas ! Certes on retrouve les clients les plus promophiles qui sont toujours friands de ce type de proposition mais on observe que les familles au sens large ont un vrai attrait pour les challenges.

L’aspect ludique joue une part importante. Près de deux « joueurs » sur trois ont estimé que ces opérations influent sur leur expérience d’achat.

4/ Quels sont les principaux freins au développement de la livraison par drone ? Est-ce une technologie coûteuse ?

C’est un peu difficile de comparer les deux. La gamification en Asie (et pas qu’en Chine) est partout et ces pays là sont très en avance en terme de marketing digital. Cela peut même paraître frénétique pour nous Européens.

Dans notre cas particulier, nous nous adressons au clients de la grande distribution. Ils sont là pour faire leurs courses et il faut que cela soit efficace : rapide et pas cher. L’aspect ludique du dispositif est plus une cerise sur le gâteau.

Nos clients voient à travers les challenges un moyen de faire des économies importantes sur leurs produits préférés, une façon de diminuer le prix de leur panier. Et c’est d’ailleurs très important pour nous : ne jamais perdre de vue que l’ultra-personnalisation et l’excellente exécution du dispositif sont bien plus cruciales que l’aspect gamification.