Focus – Ces outils que Facebook met à disposition des e-commerçants

1000

Petit à petit, le géant américain des réseaux sociaux Facebook devient un incontournable des e-commerçants. La firme de Menlo Park lance de plus en plus d’outils visant à faciliter la vie des e-commerçants et des internautes. De sa plateforme “Marketplace” qui permet aux particuliers et professionnels de mettre en vente des biens et services, au bouton “Acheter” qui permet aux e-commerçants de vendre sans redirection vers leur site, en passant par les chatbots et Instagram, Facebook crée un offre tentaculaire pour les acteurs du e-commerce.

Dans ce focus, le Lab Fevad propose un tour des outils Facebook qui peuvent booster les ventes des e-commerçants.

Facebook Marketplace :

Lancée en 2016, Marketplace de Facebook est une alternative aux sites de vente de particulier à particulier comme Craigslist (USA) ou Leboncoin (France). Cet outil permet à n’importe qui de mettre en vente des objets et de communiquer avec l’acheteur directement via Messenger.

La publicité sur Facebook et le bouton “Acheter” :

La publicité sur Facebook n’a rien de nouveau, et génère la majeure partie des revenus de Facebook. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, Facebook offre un accès à une très large audience mais surtout la possibilité de cibler les profils au plus fin, selon l’historique et les intérêts des utilisateurs. Pour aller encore plus loin, Facebook met à disposition avec Shopify (uniquement aux USA pour le moment) un bouton “Acheter” qui permet aux commerçants inscrits sur Shopify de vendre directement via un bouton sur les publicités Facebook, sans redirection, faisant de ce parcours l’un des plus courts jamais inventés.

Les chatbots

Très active dans l’Intelligence Artificielle, la firme californienne a depuis 2016 permis la création de chatbots sur sa plateforme Messenger. En seulement un an, plus de 100 000 chatbots ont été créés, permettant à des millions de personnes de commander et/ou suivre leur commande en temps réel. Facebook a, depuis, lancé les chatbots en groupe ainsi qu’une intégration de sa plateforme avec PayPal, permettant l’envoi et la réception d’argent en ne quittant jamais la plateforme de messagerie.

Instagram et le e-commerce :

Avec l’acquisition d’Instagram en 2012, Facebook a confirmé son statut de leader du social, mais a surtout créé une arme de marketing redoutable. Le réseau social basé sur les photos est de loin le média social le plus efficace pour les e-commerçants. Au delà de sa viralité, le réseau social est en phase de test aux Etats-Unis pour une nouvelle solution : Instagram Shopping. Cette nouvelle fonctionnalité permet de taguer directement des articles sur les photos et permettre ainsi la redirection vers les sites commerçants, ce qui n’était pas possible jusqu’à aujourd’hui.
Tout au long du processus d’achat, Facebook (et Instagram) sont présents. Le géant des réseaux sociaux semble vouloir passer la main de plus en plus tard au commerçants et contrôler la totalité du parcours client, empiétant sur le coeur de métier d’Amazon.

Affaire à suivre…

PARTAGER