Imprimer

Paris (France), le mardi 8 décembre 2020 – Shopify – entreprise de commerce dont la technologie permet de lancer, gérer et développer son activité en ligne – dévoile 4 grandes tendances de consommation françaises, issues d’un rapport mondial, qui influent déjà sur le commerce d’aujourd’hui et de demain. L’impact de la pandémie de COVID-19 a engendré un changement considérable : 2020 a permis à l’industrie de gagner 10 ans en matière de digitalisation, modifiant en profondeur la façon dont les entrepreneurs créent, dirigent et développent leurs activités, ainsi que la façon dont les consommateurs choisissent de faire leurs achats et de payer.

Le commerce est plus qu’une simple transaction ; c’est une interaction. C’est une relation entre une entreprise et ses clients. C’est pourquoi Shopify a examiné les données de plus d’un million de marchands sur Shopify et interrogé des consommateurs du monde entier pour avoir une vue d’ensemble de ce qui nous attend.

« En moins d’un an, nous avons vu des commerçants et des consommateurs s’adapter à une vitesse fulgurante à des normes entièrement nouvelles. Les commerçants sont résilients. En partageant les tendances que nous voyons se profiler à l’horizon, nous espérons que les entreprises pourront continuer à s’adapter pour les années à venir. » déclare Emilie Benoit-Vernay, Country Manager de Shopify en France « Le monde a besoin de plus d’entrepreneurs et d’entreprises indépendantes. Ils sont l’épine dorsale des communautés locales. Ce sont les moteurs de la croissance économique. Et c’est la raison pour laquelle nous travaillerons toujours pour améliorer le commerce pour tous. »

1. Les tendances de croissance du e-commerce issues de la pandémie : l’omnicanalité va perdurer

Une majorité de jeunes consommateurs déclarent avoir consacré davantage de leurs dépenses aux achats en ligne par rapport au début de l’année.
● 46% des consommateurs sont d’accord avec l’affirmation « J’ai consacré davantage de mes dépenses aux achats en ligne par rapport au début de l’année »
○ Ce pourcentage est significativement plus élevé chez les consommateurs plus jeunes (18-34) (61%) que chez les consommateurs d’âge moyen (35-54) (46%) et plus âgés (55+) (35%).
● 75% des consommateurs en France ont fait des achats en ligne depuis le début de la pandémie de Covid-19
● 7% des consommateurs ont commencé à utiliser le commerce électronique depuis que Covid-19 a été déclaré pandémie :
○ Les jeunes consommateurs (18 à 34 ans) (7%) sont plus susceptibles d’être nouveaux dans le commerce électronique que les consommateurs d’âge moyen (35 à 54 ans) (4%).
La livraison rapide et gratuite est essentielle pour améliorer l’expérience d’achat en ligne des clients.
● 58% des consommateurs sont d’accord avec l’affirmation « La livraison rapide est très importante pour moi en ce moment »
● Les meilleures expériences d’achat en ligne incluent : la livraison rapide (42%), la livraison gratuite / livraison locale (39%) et les prix promotionnels / réductions (36%)
○ Les consommateurs plus âgés (55 ans et plus) (50%) sont plus susceptibles de dire que l’expédition rapide rend l’expérience d’achat en ligne positive que les consommateurs plus jeunes (18-34) (33%)
● Les expériences d’achat en ligne les plus négatives incluent : l’expédition prend trop de temps (41%), les articles en rupture de stock (31%) et les prix trop élevés (19%)
● Les principaux moyens d’améliorer la livraison en ligne sont les suivants : offrir la livraison gratuite (57%), fournir des retours gratuits (39%) et fournir une livraison plus rapide (31%)
○ Les consommateurs plus âgés (55 ans et plus) (65%) sont plus susceptibles de dire que la livraison gratuite améliorera la livraison en ligne que les consommateurs plus jeunes (50%)
La tendance du “click and collect” devrait rester, elle est particulièrement attrayante chez les jeunes consommateurs.
● 24% des consommateurs français ont acheté en ligne et récupéré en magasin ou sur le trottoir (click and collect) leur commande dans les six mois qui ont suivi le début de la pandémie de Covid-19.
○ Les consommateurs plus jeunes (18-34) (28%) et les consommateurs d’âge moyen (35-54) (29%) sont plus susceptibles d’avoir utilisé cette technique de vente, que les consommateurs plus âgés (55+) (18%).
● 6% des consommateurs ont essayé le click and collect pour la première fois depuis le début de la pandémie. Seulement 12% de tous les consommateurs l’utilisaient de façon régulière avant le début de la pandémie, et 24% de tous les consommateurs prévoient de le faire au cours des six prochains mois.
● La communication et la disponibilité sont les principaux axes d’amélioration évoqués par les utilisateurs de click and collect. Ils souhaitent recevoir un SMS (48%) lorsque leurs articles sont prêts à être retirés et avoir une plus grande disponibilité des heures de ramassage (34%).

2. Les consommateurs modifient de plus en plus leurs habitudes d’achat pour consommer local et auprès de commerces indépendants.

Plus de la moitié des consommateurs français (51%) déclarent rechercher des entreprises locales pour les soutenir, mais moins d’un quart (23%) ont acheté auprès d’entreprises locales pendant la pandémie.
● 67% des consommateurs sont d’accord avec l’affirmation « Faire des achats localement est ma façon d’aider l’économie», et 51% des consommateurs sont d’accord avec l’affirmation « Je recherche des entreprises locales pour soutenir », mais seulement 23% des consommateurs ont fait leurs achats localement en les six derniers mois.
● Les principales raisons d’acheter local : le renforcement de l’économie locale (62%), la réduction de mon impact environnemental (44%) et le soutien à la création d’emplois locaux (43%).
● Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de faire des achats locaux afin de renforcer l’économie locale (71% contre 53% des hommes) et de réduire leur impact environnemental (53% contre 36% des hommes).

3. La transformation du commerce physique tel que nous le connaissons

Bien qu’ils se situent au sein d’une population à risque, une majorité de consommateurs plus âgés (61%) ont continué de faire leurs achats en magasin pendant la pandémie.
● 55% des consommateurs ont fait des achats en magasin depuis que la Covid-19 a été déclarée comme pandémie et 53% prévoient de continuer à faire leurs achats en magasin au cours des six prochains mois.
○ Les consommateurs plus âgés (55 ans et plus) sont plus susceptibles d’avoir fait des achats en magasin (61% contre 47%) et d’anticiper continuer à faire leurs achats en magasin (67% contre 41%) que les jeunes (18-34)
● 43% des consommateurs ont évité les périodes de shopping et / ou les foules au cours des six mois qui ont suivi l’arrivée de la pandémie de Covid-19 et 46% prévoient de continuer à le faire au cours des six prochains mois.
○ Les consommateurs plus âgés (55 ans et plus) sont plus susceptibles d’avoir fait des achats en magasin (51% contre 34%) et de prévoir de continuer à éviter les périodes de magasinage chargées et / ou les foules au cours des six prochains mois (53% contre 38%) que consommateurs plus jeunes (18-34).

4. Une contribution positive à la société

Redonner à la société et prendre en compte l’impact environnemental peut convaincre les clients.
● 55% des consommateurs sont d’accord avec l’affirmation « J’achète de préférence des produits durables ou « green » lors de mes achats »
● 51% des consommateurs déclarent que la capacité de faire un don à une cause à chaque achat est pertinente pour eux :
○ Les consommateurs plus jeunes (18-34) (61%) sont plus susceptibles de dire que cela est pertinent pour eux que les consommateurs d’âge moyen (35-54) (49%) et plus âgés (55+) (44%).

Pour télécharger le le rapport complet en français, cliquez ici

Pour toute demande d’interview avec un porte-parole Shopify, merci d’envoyer un mail à shopify@hopscotch.fr.