EDITO | NFT & METAVERSE : quel avenir pour le retail ?

1156
Imprimer

Marc Lolivier, délégué général de la FevadLa fin d’année 2021 a été marquée par l’essor fulgurant de deux nouvelles tendances : les Non-Fungible Tokens (NFT) et le Metaverse. Si elles sont toutes les deux basées sur des technologies différentes, leurs applications et l’engouement qu’elles suscitent font écho l’une à l’autre. Elles annoncent une nouvelle révolution du web, le fameux Web3.      

Ainsi, les NFT, dont la principale utilisation est la certification de possession d’une œuvre d’art numérique, ont vu leurs investissements augmenter de presque 13 000 % durant l’année 2021. De son côté, le metaverse, principalement porté par le rebranding de Facebook en Meta, a également vu bondir ses investissements ; Meta y ayant déjà investi plus de 10 milliards de dollars. Cependant, avec un attrait aussi récent et des usages encore émergents, une grande incertitude pèse sur l’avenir des NFTs et du Metaverse. Joueront-ils un rôle mineur, voués à disparaître en tant qu’effet de mode ou seront-ils définissant pour le retail au même titre que le e-commerce ?

Ces nouvelles tendances sont évidemment suivies de très près par les retailers, certains ayant déjà sauté le pas en décidant de s’implanter sur le Metaverse (comme Carrefour) ou en vendant leur premier NFT (comme Gap). Le monde des start-up est en pleine ébullition, récupérant une grande partie des investissements et innovant dans les nouveaux usages. Entre autres dans cette édition, nous avons demandé à Erwan Krotoff, associé fondateur de Retail-VR, une entreprise spécialisée dans l’utilisation de la réalité virtuelle pour le retail de nous partager sa vision sur le sujet.

Bonne lecture !

Lire la News Innovation du LAB Fevad n°69 de Mai 2022