Revue du web – Whole Foods Market, DHL Express

1902

Amazon s’attaque au commerce traditionnel (et bio) avec l’acquisition de Whole Foods Market

Le 16 juin dernier, le champion mondial de la vente en ligne a créé la surprise générale en annonçant sa plus grosse acquisition externe depuis 2014 ; l’achat de plus de 400 boutiques de l’entreprise américaine spécialisée dans les produits biologiques, Whole Foods Markets. Cette transaction, qui doit être finalisée au cours du second semestre 2017, s’élève à 13,7 milliards de dollars.

L’intérêt d’Amazon pour le monde de l’épicerie et des produits frais n’est pas nouveau, comme le démontrent le service Amazon Fresh aux Etats-Unis ou encore le projet Amazon Go, l’épicerie sans caisse qui s’est révélée tellement défaillante que le prototype est retourné au laboratoire !

Avec ce rachat, le géant mondial de l’e-commerce annonce sa volonté de disrupter le commerce traditionnel et de l’intégrer à son écosystème des services pour en faire un levier de croissance. Cela envoie également un message fort à Walmart, son principal concurrent dans le commerce en dur qui tente aujourd’hui de l’affronter dans le commerce en ligne. Pour Whole Foods Market, enseigne texane précurseur du bio aux Etats-Unis qui commençait à s’essouffler, ce rachat est la promesse d’un relais efficace pour déployer son modèle de livraison, sans nécessairement passer par des entrepôts éloignés des lieux de consommation.

DHL Express mise sur l’e-commerce comme nouveau moteur de croissance en s’associant à NAP (Maison de la presse, Mag Presse) pour des expéditions locales simplifiées

Ce nouveau partenariat, signé début juin, entre le géant de la livraison et le Groupe indépendant NAP (Maison de la presse et Mag Presse) va faciliter les expéditions de documents et de colis (de 500g à 25kg) en express en France et à l’international, avec des tarifs simplifiés. D’ici la fin de l’année, des centaines de points de vente NAP proposeront en effet les services DHL Express.

« Il s’agit d’une étape très importante pour développer nos services de proximité puisque nous allons pouvoir nous appuyer sur son puissant réseau de 1 585 magasins situés dans toute la France. (…) Particuliers, startups, avocats, … avec nous, toutes les destinations sont accessibles à tous : nous desservons plus de 220 pays et territoires dans le monde ! », a déclaré Michel Akavi, PDG de DHL Express France.

« Déployer l’offre de DHL Express au sein de notre réseau de proximité est une formidable opportunité pour nos commerçants de proposer un service additionnel aux clients. », explique Olivier Piraud, Dirigeant Fondateur du Groupe NAP.

Alors que DHL était spécialiste de la livraison B2B, la société a doucement basculé vers le B2C sous l’impulsion du e-commerce. «Aujourd’hui, 1 colis sur 3 en France est livré chez un particulier, contre seulement 2% en 2010», note Michel Akavi. D’après les estimations de l’entreprise, le B2C devrait concerner 1 livraison sur 2 dans l’Hexagone d’ici 5 ans. Pour saisir cette opportunité que présente l’e-commerce, DHL Express France a également créé un département dédié composé d’une vingtaine de collaborateurs.

PARTAGER