La logistique – La revue du web

7508

24-revue-web-titre


Amazon lance son service de livraison par drones Prime Air en Grande-Bretagne

amazon

En juillet cette année, le géant américain Amazon a obtenu le feu vert des autorités britanniques pour tester son service de livraison par drones Prime Air.

Pour la première fois, Amazon est ainsi autorisé à faire voler ses drones au-delà du champ de vision de l’opérateur de l’appareil, ce que la réglementation interdit encore aujourd’hui dans la plupart des pays, en particulier aux Etats-Unis.

Ils se déplaceront à une altitude de 120 mètres sur une distance de 15 km ou un peu plus. Les drones seront équipés de senseurs afin d’éviter les obstacles et un opérateur sera autorisé à piloter plusieurs drones à la fois. Le service sera testé dans des zones rurales et suburbaines britanniques.


Une joint-venture basée sur l’intelligence artificielle et les robots pour assurer la logistique

L’entreprise coréenne d’informatique SK Holdings C&C est sur le point d’établir une joint-venture avec une filiale de la multinationale de l’industrie électronique taïwanaise Hon Hai, Jusda.

Cette nouvelle entreprise commune a pour ambition d’assurer la logistique mondiale, exploitant les capacités logistiques de Jusda et les technologies de SK C&C, comme son système d’intelligence artificielle et sa plateforme de chatbot.

Les deux compagnies ont déclaré que la nouvelle entreprise va d’abord cibler la Chine, où Hon Hai a un fort pied à terre. Ils pourront également gérer la logistique du e-commerce entre la Corée et la Chine, ainsi que le transport intérieur et les formalités douanières entre Shanghai, Hong Kong et la Corée.

UPS lance un service d’impression 3D à la demande

La société UPS spécialisée dans la distribution de colis a annoncé le lancement d’un service d’impression 3D à la demande. Ce dernier reposera sur la solution de gestion de la chaîne logistique de SAP.

Le lancement de ce service d’impression 3D à la demande s’appuie sur son réseau UPS Store présent dans 60 localités aux États-Unis. Les produits imprimés en 3D seront fabriqués sur la plateforme Fast Radius d’UPS dans son usine spécialisée de Louisville dans le Kentucky.

Les internautes sont invités à passer par le site web Fast Radius pour commander leurs produits 3D qui seront ensuite transférés au site de fabrication le plus proche. Certaines commandes peuvent par ailleurs être exécutées et livrées le jour même. Le service n’est pas limité aux Etats-Unis et les livraisons peuvent être effectuées dans d’autres pays.

UPS est le premier fournisseur de logistique à établir un réseau de fabrication d’imprimantes 3D à la demande en Asie. Ce réseau aidera l’Asie à renforcer sa position en tant que centre de fabrication.

La Supply Chain de DHL se dote de la réalité augmentée

dhlDHL Supply Chain se dote de lunettes intelligentes dans la préparation des commandes. L’objectif est de réduire le temps pour choisir l’article et l’emballer pour l’expédition.

DHL Supply Chain amorce une nouvelle phase de son programme «Vision Picking». Suite au succès du test de la réalité augmentée aux Pays-Bas, le groupe entend étendre désormais son programme à l’échelle mondiale au sein de tous ses secteurs, franchissant ainsi un nouveau palier dans l’utilisation de la réalité augmentée dans la logistique. La technologie co-développée entre DHL, Google, Vuzix et Ubimax permet aux opérateurs de scanner les codes-barres et de simplifier la recherche d’articles et le dépôt des livraisons.

Dans le courant de l’année 2016, les sites pilotes aux Etats-Unis, en Europe et dans le Royaume-Uni bénéficieront de la technologie testée aux Pays-Bas. La «vision picking» sera notamment destinée, dans un premier temps, aux secteurs technologiques, de la vente au détail, des consommateurs et de l’industrie automobile. A terme, toutes les entités du groupe américain utiliseront des lunettes intelligentes afin de faciliter la préparation de commandes au sein des entrepôts.

PARTAGER