Accueil > Réglementation > Fiches pratiques > Généralités sur le e-commerce et la VAD

Généralités sur le e-commerce et la VAD

Les obligations qui incombent au commerçant à distance ne sont pas toujours des plus limpides. Ces quelques documents synthétiques permettront toutefois d'éclaircir certaines zones d'ombre...

Marc Lolivier, Délégué Général de la FEVAD, désigné Rapporteur du Collège des Professionnels pour le Groupe de Travail du CNC sur l’information à fournir par les sites comparateurs en ligne

Publié le 01 septembre 2014

L’activité des sites comparateurs est devenue incontournable pour les consommateurs : comparer les offres de plusieurs sites marchands avant de procéder à un achat en ligne est une habitude pour les internautes français. La FEVAD, qui avait mis en exergue, depuis le départ, le statut particulier des sites comparateurs, continue à se mobiliser en apportant sa contribution aux réflexions du Groupe du Travail du Conseil National de la Consommation (CNC) sur l’information à fournir par les sites comparateurs en ligne.

La loi relative à la consommation décryptée pour les e-commerçants : ce qu’il va falloir changer à partir du 13 juin 2014

Publié le 03 juin 2014

Le 17 mars dernier était promulguée la loi relative à la consommation. Ce texte transpose la directive européenne « Droits des consommateurs » du 25 octobre 2011dont l’objectif est d’harmoniser le droit de la vente à distance dans les 28 États membres.

À partir du 13 juin 2014, les vendeurs à distance devront avoir mis leur site en conformité avec cette nouvelle législation.

La FEVAD décrypte pour les e-commerçants, les 15 principales dispositions « vente à distance » de la loi relative à la consommation qu’il ne faudra pas oublier.

 

La Directive Droits des consommateurs : le bilan de la FEVAD.

Publié le 15 septembre 2011

Alors que la Directive Droits des Consommateurs vient d’être adoptée en 1ère lecture fin juin 2011 après d’âpres négociations et que sa transposition dans les législations nationales des États membres doit intervenir d’ici à 2013, la FEVAD dresse aujourd’hui un bilan de ce nouveau texte européen d’harmonisation maximale afin que nous puissions ensemble anticiper au mieux les nouvelles dispositions que vous devrez bientôt respecter.

La Directive Droits des consommateurs : le bilan complet de la FEVAD.

Publié le 15 septembre 2011

Alors que la Directive Droits des Consommateurs vient d’être adoptée en 1ère lecture fin juin 2011 après d’âpres négociations et que sa transposition dans les législations nationales des États membres doit intervenir d’ici à 2013, la FEVAD dresse aujourd’hui un bilan de ce nouveau texte européen d’harmonisation maximale afin que nous puissions ensemble anticiper au mieux les nouvelles dispositions que vous devrez bientôt respecter.

La notion de « pratique commerciale déloyale » en droit français

Publié le 20 juillet 2011

La Directive du 11 mai 2005 a pour objectif d’harmoniser, de manière maximale et avant le 12 juin 2013, les législations nationales en matière de pratiques commerciales déloyales, de faciliter le développement du marché intérieur et, par conséquent, de favoriser le commerce transfrontalier. La Directive prévoit ainsi, pour tous les consommateurs européens, des principes et des règles communes qui leur offrent la même protection en matière de  pratiques commerciales déloyales, qu’ils achètent dans un magasin physique près de chez eux ou sur un site internet étranger. Décryptage ...

Synthèse des obligations du e-commerçant

Publié le 14 juin 2011

Vue d'ensemble des obligations qui incombent à l’e‑commerçant à chaque étape du processus d'achat, de l'offre à la conclusion du contrat, et même, au-delà de son exécution via la responsabilité de plein droit.


Code promotionnel adh Fevad, nous consulter !



Newsletter de la Fevad

(Ce module ne concerne pas les membres)
En vous inscrivant ici, vous recevrez les communications publiques générales de la Fevad, soit 1 à 2 mails par mois. Si vous êtes salarié(e) d'une société adhérente mais que vous n'êtes pas encore référencé(e) dans nos bases, vous pouvez recevoir l'intégralité de nos communications en nous contactant ici et en précisant vos nom, prénom, fonction et société.