Pour faire face aux évolutions du commerce et des modes de paiement, le Groupement CB, dont les Membres sont des Prestataires de Services de Paiement (les banques) ainsi que des émetteurs de Titres Restaurant Dématérialisés, souhaite renforcer ses échanges avec le commerce de manière générale : les grands groupes de distribution, les enseignes sous toutes leurs formes, ainsi que les commerçants de proximité, artisans, professions libérales et autres professionnels.

C’est l’objectif de la création d’un Conseil Consultatif de ce Conseil Consultatif au sein du Groupement CB qui sera en mesure d’exprimer des avis, de formuler des propositions au Conseil de Direction CB [1] et, le cas échéant, de mettre en œuvre des projets collaboratifs innovants, dans le champ d’intervention de ce Conseil consultatif qui concernera notamment les thématiques suivantes :

  • Innovations dans les solutions de paiement et autour du paiement ;
  • Evolution des usages et parcours clients d’achats et de paiement ;
  • Expérience client ;
  • Commerce connecté ;
  • Transformation numérique du parcours client intégrant le paiement ;
  • Sécurisation des données de paiement ;
  • Projets d’évolution des produits et services de paiement CB ;
  • Lutte contre la fraude en paiement ;
  • Coopération, standardisation, régulation européenne en matière de paiement ;
  • Référentiels fonctionnels et sécuritaires sur l’acceptation : contenu et calendrier de mise en œuvre.

Nombre de ces thèmes doivent être analysées, préparées et mises en œuvre en coopération ou en co-construction entre les différents acteurs de la chaîne : les Commerçants et autres acteurs de l’acceptation, le Groupement CB et les Prestataires de Services de Paiement. L’arrivée de nouveaux acteurs du numérique et du mobile sur le marché renforce également le besoin de travailler de manière collective sur ces sujets.

Sur ces thèmes, le Conseil consultatif offrira un cadre pour :

  1. Partager les visions prospectives et les approches communes pour co-construire des solutions et services innovants intégrant le paiement selon des modalités à définir conjointement entre les parties. La démarche sera européenne par ambition, en visant notamment des solutions « SEPA-compatibles » et déclinables au-delà des frontières françaises, même si l’échelon pertinent dans un premier temps est national car il représente, à date, l’essentiel des usages ;
  2. Émettre des avis sur les dossiers proposés au Conseil de Direction du Groupement CB relevant du champ d’intervention du Conseil consultatif ;
  3. Proposer des actions collaboratives relevant du champ d’intervention du Conseil consultatif et suivre la mise en œuvre des actions validées.

La Fevad y prendra toute sa place aux côtés des représentants des autres organisations du commerce (AFTE, FCA, FCD, U2P et Mercatel) représentées également au Comité national des paiements scripturaux (CNPS).

Cette initiative s’inscrit en outre dans l’esprit de la Stratégie nationale sur les moyens de paiement, initiée en 2015 par le Gouvernement Français, qui vise à « (i) favoriser le développement des paiements par carte et des paiements sans contact en France, notamment via la diminution des obstacles techniques et le déploiement des équipements nécessaires aux paiements sans contact et (ii) étudier le potentiel et les impacts éventuels des nouvelles technologies de paiement qui viendraient à apparaître, notamment dans le domaine des portefeuilles électroniques, paiements mobiles, paiements instantanés, etc. »

Notons également la mise en place par CB début 2017, d’un Lab d’innovation destiné à démontrer et expérimenter des concepts innovants pour le commerce et les solutions de paiement de demain. Il est indispensable que les commerçants y soient également associés afin que les solutions de demain prennent en compte au mieux les besoins de l’offre et de la demande.

Le Conseil consultatif a vocation à s’inscrire dans la durée et à accompagner la gouvernance du Groupement CB. Il se fixera, au commencement de ses travaux, des objectifs à court, moyen et long termes.

Un bilan sera effectué un an après la première réunion du Conseil consultatif, pour évaluer son action, déterminer les axes de développement potentiels et ajuster, si nécessaire, les objectifs et le champ d’intervention du Conseil consultatif ainsi que les modalités de son fonctionnement, et l’éventuelle inscription du Conseil consultatif dans les statuts du Groupement CB.

Contact Fevad : Bertrand Pineau (bpineau@fevad.com)

[1] Le « Conseil de Direction » est l’instance de prise de décision de la politique générale du Groupement CB, à laquelle siègent notamment ses Membres Principaux les plus importants.

PARTAGER