L’envol du C to C en Asie

1474

focus Lab Mai 2016Le commerce C2C (consumer-to-consumer) connaît actuellement une forte croissance en Asie. Ces plateformes extrêmement faciles d’utilisation pour le vendeur comme pour l’acheteur permettent à quiconque de devenir entrepreneur, sans payer de commission. Cela représente une opportunité énorme dans une région qui compte un grand nombre d’artisans et de communautés vendant des biens de seconde main.

«CHAT & BUY» SUR LE VIF

Ces plateformes incluent généralement une fonctionnalité « chat & buy », qui permet d’entamer une conversation par messagerie instantanée avec le vendeur/acheteur pour discuter du produit, du prix, de la collecte et livraison, et d’une éventuelle personnalisation. Sur certaines plateformes, il est même possible d’entamer une discussion avec ses amis concernant un produit et de partager son écran avec eux pour une expérience shopping encore plus sociale.

LA THAÏLANDE CHAMPIONNE DU C2C

La Thaïlande est un des marchés les plus avancés en commerce C2C grâce à sa forte pénétration mobile (89%). Sur les 39 millions d’utilisateurs de l’internet mobile, 37 millions utilisent Facebook, 33 millions utilisent le réseau social japonais-coréen Line, et 2 millions sont sur Instagram (Bangkok Post). Plus de 80% des consommateurs digitaux utilisent les réseaux sociaux

En savoir +

La revue du web
SHOPSPOT / FACEBOOK / TAOBAO

ShopSpot, une startup thaïlandaise, compte 20.000 marchands, 400.000 utilisateurs actifs et 1.5 million de visiteurs par mois l’an dernier. Elle compte lever entre 3 et 5 millions de dollars en 2016 pour s’étendre en Asie.

En savoir +

SHOPEE / CAROUSELL / SHOPO

Shopee, l’application mobile C2C de la startup singapourienne Garena, est présente dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est tandis que son concurrent Carousell, qui a déjà levé 6 millions de dollars s’apprête à lever 50 millions ..

En savoir +

PARTAGER