Le social commerce

Bien décidés à rester leaders du net, les réseaux sociaux Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Pinterest et même bientôt Snapchat expérimentent chacun des options permettant d’intégrer des fonctionnalités e-commerce sur leurs plateformes, à des niveaux plus ou moins avancés.

Les études ont clairement montré que les consommateurs utilisent ces plateformes pour chercher des produits. Il n’y a qu’un pas à franchir pour les convaincre d’acheter sur le réseau lui-même. L’Asie a déjà passé ce stade, avec des applications de messagerie telles que LINE en Thailande et au Japon, et WeChat en Chine, qui intègrent avec succès des options e-commerce et sont devenues des sources d’inspiration pour les acteurs mondiaux. Notre revue du web revient sur les dernières avancées des réseaux sociaux en matière de social commerce.
Les nombreuses startups e-commerce sont bien conscientes de cette tendance sociale et n’ont pas l’intention de se laisser faire sans réagir, ajoutant des fonctionnalités sociales de chat ou de partage, aidées par des startups B2B dont nous avons sélectionné les plus intéressantes.
Autre tendance forte en Asie, les plateformes e-commerce C2C pour « consumer-to-consumer » ont connu une forte croissance cette année. En Thailande par exemple, près de la moitié des e-shoppers ont déjà acheté sur ces plateformes. L’interview et le focus de ce mois sont consacrés à cette thématique. Chris Feng, directeur du mobile chez Garuda, un géant singapourien du gaming qui se diversifie dans les apps de messagerie, nous explique comment fonctionne son application C2C Shopee lancée fin 2015.
C’est parti pour un Lab Fevad consacré au commerce social !

PARTAGER