La Présidentielle du Numérique

6 mars 2017

2430

Sondage Opinion-Way et « La Présidentielle du numérique » le 9 mars

La séquence numérique du débat présidentiel s’ouvre cette semaine

Le collectif France numérique 2017 dévoile aujourd’hui un sondage sur la vision qu’ont les Français du numérique dans la campagne présidentielle et leurs attentes vis à vis des candidats, réalisé en collaboration avec l’institut Opinion-Way[1]. Ces thématiques feront l’objet d’un grand débat sur le numérique, avec les équipes de campagne et représentants des candidats, ce jeudi 9 mars à la Maison de la Mutualité.

Composé des huit principales associations représentatives de l’écosystème numérique (Cap Digital, FEVAD, France Digitale, Renaissance Numérique, SNJV, Syntec Numérique, Systematic et TECH IN France), le collectif France Numérique 2017 porte ces actions dans le cadre d’une démarche globale qui vise à mettre le numérique au cœur de la présidentielle 2017. Un questionnaire sur ces sujets a d’ailleurs été envoyé aux candidats en janvier 2017, afin qu’ils précisent leurs mesures pour accompagner la croissance du secteur numérique.

 « La Présidentielle du Numérique » : un évènement qui place le numérique au cœur du débat présidentiel 

Afin d’interpeller et sensibiliser les candidats à l’élection présidentielle sur les enjeux propres au numérique, le collectif France Numérique 2017 organise, jeudi 9 mars 2017, La Présidentielle du Numérique à la Maison de la Mutualité. Les conséquences de la transformation numérique sur la souveraineté, la culture et l’emploi seront au cœur des échanges de cette manifestation organisée autour de trois tables rondes regroupant des experts, des industriels et des porte-paroles des trois candidats (François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron). Une intervention des candidats est également prévue.

Retrouvez le programme et inscrivez-vous sur : www.francenumerique2017.fr/debat/

Résultats du sondage : Les Français, prudents sur l’usage du numérique dans la campagne, attendent un soutien plus fort aux entreprises du numérique

 Le numérique facilite l’accès à l’information politique mais reste un ressort parmi d’autres du débat public.

Les résultats du sondage montrent que si 86 % des Français jugent qu’il est plus facile de s’informer sur le débat présidentiel grâce au numérique et à Internet, une nette majorité d’entre eux (68 %) estime qu’il est plus difficile d’évaluer la fiabilité de l’information. Une défiance affichée puisque seulement 49 % des sondés estiment que la démocratie progresse grâce au numérique… Par ailleurs, il apparait que la télévision reste le canal d’information privilégié des Français pour suivre le débat présidentiel : 71 % des sondés la plébiscitent, contre 35 % pour les sites d’information, 34 % pour la radio et seulement 21 % pour la presse papier payante, qui confirme ici sa perte d’audience régulière. En outre, les Français s’expriment très peu sur la politique par le biais d’Internet. Seulement 23 % des sondés confessent avoir déjà laissé un avis politique sur Facebook et 9 % sur Twitter. L’usage des outils numériques pour exprimer une opinion politique reste pour l’instant marginal. Les candidats qui savent au mieux tirer profit de la visibilité offerte par le numérique sont Emmanuel Macron avec 37 % ; François Fillon 32 %, et Marine Le Pen avec 28 %.    

Le soutien aux entreprises du numérique : une priorité pour la croissance, la compétitivité et l’emploi 

Au titre des leviers de croissance de demain, la transition numérique vient derrière la transition énergétique qui est placée au premier plan par 39 % d’entre eux, suivie par l’industrie du futur (27 %) qui repose sur les nouvelles technologies, signe que la digitalisation de l’économie est intégrée comme un acquis. Le soutien aux entreprises numériques est indispensable pour plus de 90 % des Français afin de favoriser l’emploi, la croissance et la compétitivité mais ils estiment, à 63 %, que la situation fiscale et réglementaire du pays incite plutôt les entrepreneurs à développer leur entreprise à l’étranger…

Le numérique au service d’un meilleur accès à une offre culturelle plus riche

Fait significatif, les Français attendent en tout premier lieu d’Internet et des applications numériques qu’ils leur offrent un accès facilité à l’offre culturelle et au divertissement, loin devant les possibilités de consommation ou de communication offerte par ces outils. Par ailleurs, ils s’accordent sur le fait que le numérique est un moyen d’accéder à davantage de contenus culturels (67 % des sondés) et pour un coût moindre, en particulier pour la musique.

INSCRIPTION ET INFORMATIONS SUR :WWW.FRANCENUMERIQUE2017.FR/DEBAT/

#PRÉSIDENTIELLENUM

Contact presse

Stéphanie Muthelet – +33 (0)6 18 05 12 70 – stephanie@rumeurpublique.fr

Agence Rumeur publique

[1] Echantillon de 1038 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées les 15 et 16 février 2017.

PARTAGER