Cybersécurité – Edito

1460

couvLe succès, le développement et la pérennité de l’économie numérique, et notamment du e-commerce, repose sur la confiance.

Une confiance qui peut être mise à mal par le développement concomitant de multiple cyber-menaces, abondamment relayées par les médias : fraudes aux paiements bien sûr mais aussi et de plus en plus attaques sur les serveurs et systèmes d’information des entreprises qui conduisent à des vol et compromission de données personnelles qui sont recyclées en phishing, diffusion de malware, rançonware … pour finir en fraudes monétiques : la boucle est bouclée !

Il faut s’y préparer car ces menaces sont loin de faiblir notamment du fait du développement de nouveaux usages tels que le recours au cloud, les objets connectés ou encore le BYOD (Bring Your Own Device) qui se diffuse dans les entreprises.

La Fevad s’apprête à publier un Livre blanc sur le sujet qui sera présenté en avant-première le mardi 13 septembre lors d’une conférence au salon e-commerce Paris. (*)

C’est aussi pourquoi nous avons souhaité consacrer ce Lab Fevad à la cybersécurité, pour regarder ce qui se pratique ailleurs sur un phénomène qui, par nature, se rit des frontières.

Le marché de la cybersécurité n’est pas en reste qui propose une réponse riche et variée en solutions techniques : le secteur devrait connaître une croissance de 10% par an dépasser 200 milliards de dollars d’ici 2021 (Markets and Markets).

Nombre de ces solutions exploitent le Machine Learning et l’intelligence artificielle, une tendance qui s’apprête à transformer bon nombre d’industries et qui a été adoptée par la plupart des startups et entreprises spécialistes de la cybersécurité, comme notre sélection de news le montre ce mois-ci.

Autre piste qui a connu une adoption croissante cette année et fait l’objet de notre focus: les programmes de Bug Bounty, ou “prime aux bugs” qui récompensent financièrement les hackers capables d’identifier les failles logicielles des entreprises. A noter ! Parmi les entreprises proposant de tels programmes, seulement 3,83% sont des retailers ou e-commerçants.

Enfin, nous avons interrogé Rahul Sasi, un hacker éthique, expert en cybersécurité et membre de la communauté mondiale Garage4hackers, qui nous en dit plus sur les programmes de Bug Bounty et sur sa startup qui évalue la sécurité d’un site du point de vue du hacker en utilisant le Machine Learning.

Bonne lecture pour cette « mise en bouche » dont les thèmes, les témoignages, les solutions … seront très largement développés dans le Livre Blanc Fevad à venir.

(*) Risques cyber et e-commerce : gérer plutôt que subir ! Plus d’info

Salon e-commerce Paris – Porte de Versailles – Mardi 13 sept. – 15h30 à 16h15 – Salle 2  (pavillon 2.1)

PARTAGER